Accéder au contenu principal
Centrafrique

Retour au pays pour 400 réfugiés centrafricains en provenance du Cameroun

Vue de la capitale de la Centrafrique, Bangui. (Illustration).
Vue de la capitale de la Centrafrique, Bangui. (Illustration). REUTERS/Siegfried Modola
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Un premier groupe de réfugiés a quitté le Cameroun la semaine dernière pour rentrer chez eux. Ces 410 personnes, le premier contingent à pouvoir retourner en Centrafrique, devraient ouvrir la voie à 6 000 autres rapatriés volontaires.

Publicité

Pour la première fois depuis le début de la crise en Centrafrique, un convoi de réfugiés centrafricains au Cameroun a été rapatrié par le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), a annoncé vendredi le HCR dans un communiqué.

Pour Buti Kalé, le représentant du HCR à Bangui, leur retour en dit long sur la sécurité dans l’ouest de la Centrafrique, attribuable à la présence des casques bleus, entre autres. « Les deux préfectures où on a lancé cette opération de rapatriement, la Nana-Mambéré et la Mambéré-Kadéï sont deux préfectures qui jouissent d’une certaine relative sécurité. On les dénombre dans les zones vertes. Nous avons des équipes qui travaillent dans cette partie du pays depuis un certain temps et qui font le monitoring sur le plan de la sécurité. Mais il y a aussi une présence très forte de la Mission de maintien de la paix, Minusca. Il y a aussi de plus en plus le déploiement des forces de sécurité intérieures et des forces armées de la République centrafricaine pour stabiliser davantage la situation qui encouragerait les gens à être confiants de retourner au pays ».

Après le départ des 6 000 rapatriés volontaires, appelés à rentrer dans l’ouest de la République centrafricaine, il restera malgré tout environ 270 000 réfugiés centrafricains au Cameroun.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.