Accéder au contenu principal
Comores

Comores: le président appelle l'opposition à participer aux législatives

Le président comorien Azali Assoumani pose lors d'une séance photo avant une interview à Paris le 24 juillet 2019.
Le président comorien Azali Assoumani pose lors d'une séance photo avant une interview à Paris le 24 juillet 2019. Philippe LOPEZ / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

En marge du Forum de Paris pour la paix auquel il a participé, le président Azali Assoumani a lancé un appel à tous à participer aux élections législatives du 19 janvier prochain dont l’union de l’opposition a d’ores et déjà annoncé le boycott.

Publicité

Le président comorien a qualifié la participation de l’ensemble de la classe politique aux prochaines élections législatives de « souhait ardent » de sa part. Pour lui, il est clair que tous doivent œuvrer ensemble.

Les partis politiques de l’union de l’opposition sont néanmoins unanimes pour boycotter ce scrutin. Selon leur porte-parole, Abdourazak Ibrahim Razida, cette main tendue du président Azali n’est qu’une posture qu’il a tenu à adopter sur la scène internationale, tout en continuant à éluder le problème de fond : la mainmise de l’exécutif sur la CENI et la chambre constitutionnelle de la Cour suprême.

L’union de l’opposition reste tout de même ouverte au dialogue, à condition qu’il se tienne sous l’égide d’une institution internationale. Le président ne peut en aucun cas en être juge et partie, a martelé l’opposition qui affirme compter dans ses rangs de nombreux exilés et prisonniers politiques. Elle rappelle que plusieurs opposants, dont l’ancien président Sambi, ont dépassé la durée légale du placement en mandat de dépôt pour instruction d’une affaire, sans pour autant avoir recouvré la liberté. « Faux », répond Azali Assoumani, assénant lors de sa dernière intervention que les Comores sont un pays de droit. 

►À lire aussi : Les Comores, une histoire mouvementée

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.