Accéder au contenu principal
Niger

Niger: Hama Amadou est libre, mais pour combien de temps?

Hama Amadou (à droite) au cimetière sur la tombe de sa mère où il s’est rendu à son arrivée.
Hama Amadou (à droite) au cimetière sur la tombe de sa mère où il s’est rendu à son arrivée. © RFI/ Omar Tchiana
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Hama Amadou, l’ex-Premier ministre, devenu chef de file de l'opposition en 2016, est rentré au Niger après plus de trois ans d'exil. Hama Amadou avait été évacué pour des raisons sanitaires alors qu'il purgeait une peine de prison dans une affaire de trafic présumé de bébés.

Publicité

Selon nos informations, Hama Amadou devrait encore rester libre ce week-end pour recevoir les visiteurs venus présenter leurs condoléances suite au décès de sa mère. Mais cette mesure ne devrait pas durer, fait comprendre à demi-mot une source officielle.

L'interlocuteur de RFI estime que le Niger a déjà été particulièrement compréhensif en le laissant arriver sans l'arrêter à l'aéroport. Car la loi exigeait, ajoute cette source, qu'il aille directement en prison avant d'être autorisé ensuite à sortir pour se recueillir sur la tombe de sa mère.

2020 en ligne de mire

Hama Amadou a encore une peine de huit mois à purger suite à sa condamnation dans une affaire de trafic de bébés avec le Nigeria. Une peine qu'il est prêt à effectuer pour ne plus avoir une épée de Damoclès sur la tête, assure un de ses proches.

L'opposant fait savoir qu'il est rentré pour faire son deuil, mais aussi pour participer au dialogue politique voulu par le gouvernement. Les ambitions politiques d'Hama Amadou n'ont pas changé. Depuis son exil, il a déjà fait savoir qu'il serait candidat à la prochaine présidentielle fin 2020.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.