Accéder au contenu principal
Mauritanie

Mauritanie: tensions entre l'actuel et l'ancien président

Mohamed Ould Ghazouani, investi nouveau président de la Mauritanie le 1er octobre 2019.
Mohamed Ould Ghazouani, investi nouveau président de la Mauritanie le 1er octobre 2019. SIA KAMBOU / AFP
Texte par : RFI Suivre
4 mn

Après la passation de pouvoir entre le président Mohamed Ould Ghazouani et Mohamed Ould Abdelaziz, la Mauritanie a réussi une transition démocratique dans le calme. Mais les festivités de la fête nationale ce jeudi 28 novembre pourraient être assombries par des tensions entre l’ancien et le nouveau président.

Publicité

Mohamed Ould Abdelaziz est mécontent. Depuis son retour à Nouakchott la semaine dernière, après une tournée à l’étranger, l’ancien président peine à trouver sa place. D’abord pressenti pour prendre la tête de l’Union pour la République, le parti présidentiel qu’il a fondé, il a été désavoué la semaine dernière par son propre camp.

Pendant ce temps, l’opposition demande des comptes et des enquêtes sur la corruption durant ses mandats. De quoi courroucer l’ancien chef de l’État, qui n’est pas loin de faire une scène à son successeur.

« C'est une simple crise d'égo »

« Il a tout contrôlé pendant 10 ans et a du mal à lâcher prise », explique Moussa Ould Hamed, journaliste et fin connaisseur de la scène politique mauritanienne. « C’est une simple crise d’égo, tempère un proche de Mohamed Ould Abdelaziz. Il se sent attaqué de toutes parts », conclut-il.

Mardi, le président Ghazouani a demandé à son entourage de calmer le jeu et de se concentrer sur les festivités. « C’est une tempête dans un verre d’eau, explique un proche. Ghazouani est un homme de tempérance, il règlera ça dans le calme et avec prudence ».

C’est sans doute par prudence que le président aura fini par annuler, mercredi, une rencontre avec la presse internationale, qu’il avait pourtant convoquée. La participation de Mohamed Ould Abdelaziz aux festivités de la fête nationale reste quant à elle encore en suspens.

L’indépendance couvre de nombreuses significations et de multiples concepts: elle est politique par la souveraineté de la décision, culturelle par la préservation de la vocation et de la langue et économique par la capacité de conduire le progrès et le développement. Ces différentes déclinaisons de l’indépendance restent cependant tributaires de la consolidation de l’unité nationale et de la conjugaison des efforts de tous les fils de la nation au service de la prospérité du pays. Je travaillerai avec la participation de tous les Mauritaniens pour une Mauritanie où règnent la justice, l’égalité et la concorde sociale. C’est tout le sens des rencontres que j’ai entamées avec les acteurs politiques de toutes les sensibilités, peu après, ma prise de fonction de président de la République. Je continuerai sur la même voie pour l’apaisement climat politique général.

Mohamed Ould Ghazouani, président mauritanien, lors d’un discours national

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.