Accéder au contenu principal
Bénin / France / Culture

Restitution des biens culturels: le retour des œuvres au Bénin prévu d’ici 2021

Grandes statuettes royales du Dahomey au musée du Quai Branly à Paris.
Grandes statuettes royales du Dahomey au musée du Quai Branly à Paris. REUTERS/Philippe Wojazer
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le ministre français de la Culture était lundi 16 décembre à Cotonou pour évoquer la restitution des œuvres. La France et le Bénin ont désormais conclu un partenariat culturel. Cette restitution pourrait avoir lieu fin 2020 ou début 2021, mais auparavant, les 26 œuvres devraient d’abord être exposées publiquement entre Paris et Cotonou.

Publicité

Les deux pays ont montré, lors de cette visite, une envie de faire bouger les choses. Le ministre béninois de la Culture, Jean Michel Abimbola, a fait une annonce à mots couverts : « Nous avons discuté de la possibilité d’organiser un événement dans un premier temps à Paris cet été, puis au dernier trimestre 2020 voire le premier trimestre 2021 un deuxième événement à Cotonou. »

Renseignements pris, il s’agit d’organiser deux expositions temporaires dans chacun des pays. Au Bénin, selon les informations de RFI, ces œuvres atterriront au fort portugais de Ouidah, actuellement en pleine réhabilitation. Le nouveau musée des amazones et des rois du Dahomey, dont les travaux démarrent bientôt, sera la destination finale des biens restitués par la France.

Une loi en préparation en France

Franck Riester, le ministre français, a été reçu en audience par le chef de l’État et a rappelé l’étape législative qui reste à franchir pour achever le processus : « J’ai saisi l’opportunité pour expliquer au président Talon qu’un projet de loi est en préparation dans mes services pour être débattu courant de l’année 2020 pour transférer la propriété de ces 26 œuvres au Bénin. »

Et pour que cela n’arrive plus, Patrice Talon a transmis au Parlement une autorisation d’adhésion du Bénin à la convention UNIDROIT de Rome, sur les biens culturels pillés ou illégalement exportés.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.