Accéder au contenu principal
RDC

RDC: Félix Tshisekedi en visite à Nkamba, lieu saint de l’Eglise kimbanguiste

Des membres de l'Eglise kimbanguiste rassemblés dans le temple de Nkamba, en 2017 (image d'illustration)
Des membres de l'Eglise kimbanguiste rassemblés dans le temple de Nkamba, en 2017 (image d'illustration) JOHN WESSELS / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le président Félix Tshisekedi était dimanche 29 décembre à Nkamba, le lieu saint de l’Eglise kimbanguiste. C’est le signe du rapprochement entre le nouveau pouvoir de Kinshasa et l’une des églises locales les plus influentes.

Publicité

Quarante-cinq minutes de tête-à-tête entre le président de la République et le chef spirituel de l’Eglise kimbanguiste avant une dédicace pour la sortie du livre Papa Simon Kimbangu et la Paix au Monde, écrit par le conseiller du N°1 de l'Eglise kimbanguiste. C’est la première visite de Félix Tshisekedi à Nkamba, appelé « Nouvelle Jérusalem » ou « Terre Sainte ».

Il y a deux semaines, le président de la République avait reçu à Kinshasa le représentant légal de « l’Eglise de Jésus-Christ sur la Terre par le prophète Simon Kimbangu ».

Né en 1887, Simon Kimbangu avait été condamné à mort en 1921 pour avoir prédit l’indépendance du Congo. Gracié par la suite par le Roi des Belges Albert 1er, la peine est alors reconvertie en détention à perpétuité. En 1951, il décède en prison à Elisabethville, actuellement Lubumbashi.

La communauté prend de l’expansion au lendemain de l’indépendance. Depuis le régime du président Mobutu, elle a toujours entretenu des bonnes relations avec tous les pouvoirs qui se sont installés dans le pays.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.