Accéder au contenu principal
Côte d'Ivoire

Côte d’Ivoire: annonce de déguerpissement autour de l'aéroport

Entrée de l’aéroport Félix Houphouët-Boigny, d'Abidjan, Côte d'Ivoire.
Entrée de l’aéroport Félix Houphouët-Boigny, d'Abidjan, Côte d'Ivoire. Wikimedia
Texte par : RFI Suivre
2 mn

À la suite de la mort tragique de Laurent Barthélémy Ani Guibahi, retrouvé mort dans le train d’atterrissage d’un avion à Roissy en provenance d’Abidjan, le gouvernement ivoirien a décidé de renforcer les mesures de sécurité autour de l’aéroport. Et notamment en expulsant les habitations autour de la clôture.

Publicité

Pour Amadou Koné, le ministre des Transports, les opérations de déguerpissement autour de l’aéroport sont nécessaires pour « se prémunir d’un certain nombre de risques ». Et de rappeler que ces occupations sont illégales depuis des décennies, car ce sont des terrains appartenant à l’aéroport.

Le projet est de raser les habitations qui se trouvent à moins de 200 mètres de la clôture actuelle, comme au quartier Adjouffou, promis à la démolition depuis des années. Mais sur place, c’est l’incompréhension.

« Ici c’est toujours fermé, dit un riverain. Personne ne peut traverser ici. La clôture fait déjà deux mètres, ensuite, il y a des barbelés. Donc comment ils vont faire pour traverser ? Il y a des caméras partout. Ensuite quand tu rentres à l’aéroport il y a des caméras partout, il y a la gendarmerie, la police, la douane. Qui va traverser ? »

Certains vivent ici depuis toujours et ne savent pas où ils iront. « On n’a nulle part où partir, on n’a rien, se lamente une femme. On a pris des crédits pour faire des petits commerces pour loger. Les enfants sont là ! On va aller où ? »

Sans donner de dates précises, le ministre des Transports affirme travailler avec son homologue pour démarrer rapidement ces opérations de déguerpissement.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.