Accéder au contenu principal

Centrafrique: vers un allègement de l’embargo sur les armes

Le Conseil de sécurité vient d’approuver un assouplissement de l'embargo sur les armes imposé à la Centrafrique (image d'illustration).
Le Conseil de sécurité vient d’approuver un assouplissement de l'embargo sur les armes imposé à la Centrafrique (image d'illustration). Manuel ELIAS / UNITED NATIONS / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

À l’ONU, le Conseil de sécurité vient d’approuver un assouplissement de l'embargo sur les armes imposé à la Centrafrique. La France et la Russie ont eu des négociations tendues sur le sujet depuis le début de la semaine.

Publicité

Avec notre correspondante à New York, Carrie Nooten

La résolution votée prévoit un allègement de l’embargo, puisque désormais, les forces de Centrafrique, les FACA, pourront s’équiper de véhicules blindés, avec la possibilité d’être armés d’un calibre inférieur à 14mm et demi. Et la décision devra être revue dans 6 mois par le Conseil de sécurité. Une concession pour la France, rédactrice de la résolution.

À l’origine, elle ne désirait pas toucher à cet embargo malgré les demandes répétées de Bangui, plusieurs membres du Conseil de sécurité estimant la situation sur le terrain encore trop instable. Le gouvernement centrafricain a pu compter sur la Russie, de plus en plus présente dans le pays, qui a alors proposé un autre projet de résolution cette semaine.

Pour ne pas risquer de veto et la levée totale de l’embargo qui en découlait, la France a fait le compromis sur les véhicules blindés, ainsi que sur la durée avant renouvellement : en effet, le Conseil de sécurité voulait éviter de devoir réexaminer la résolution lors des élections en janvier 2021. Les Russes ont tout de même réussi à le fixer à dans six mois, en pleine campagne électorale.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.