À Kidal, l'armée malienne reconstituée a pris ses quartiers

Une rue de Kidal. (Illustration).
Une rue de Kidal. (Illustration). KENZO TRIBOUILLARD / AFP

L'armée malienne reconstituée, arrivée jeudi dernier à Kidal, a passé son premier week-end dans cette localité aux mains des ex-rebelles. Elle est dans le camp militaire qu'elle occupait traditionnellement avant la crise. Composée de militaires et d'ex-combattants, le contingent est en période de rodage.

Publicité

Avec notre correspondant à Bamako,  Serge Daniel

À Kidal, le bataillon de l'armée malienne reconstituée s'habitue à son nouvel environnement. Le camp qu'il occupe a été refait, la sécurité a été renforcée essentiellement grâce à la mission de l’ONU. Les soldats maliens ont pris leur quartier. Le capitaine Mamadou Keïta qui dirige les troupes a désormais un petit bureau. Des visites de bienvenue, celle par exemple du député Hamada Ag Bibi.

« Vous êtes chez vous ici, en territoire malien » a notamment déclaré l'ex-rebelle. Quelques dizaines de personnes ont manifesté pacifiquement devant le camp de l’armée. On avait compris qu’ils étaient contre l’arrivée de l’armée. Mais très rapidement un responsable de l’ex-rébellion a déclaré que c’était une manifestation de soutien, avec des doléances.

L’armée de retour ? Quand sera-t-elle sur le terrain dans les rues de Kidal, dans la région de Kidal pour des patrouilles ? Nos interlocuteurs sont formels : il faut attendre l’arrivée du matériel militaire adéquat. Combien de temps faut-il attendre ?  Quelques semaines répondent les mêmes sources. En attendant, dans le camp, certains sont pressés de voir flotter le drapeau malien.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Suivez toute l'actualité internationale en téléchargeant l'application RFI