Accéder au contenu principal

Il n’y a plus aucun cas d’Ebola en RDC

L'unité de soins d'urgence Biosecure (CUBE) du centre de traitement du virus Ebola Alima à Beni, en RDC, le 30 mars 2019.
L'unité de soins d'urgence Biosecure (CUBE) du centre de traitement du virus Ebola Alima à Beni, en RDC, le 30 mars 2019. REUTERS/Baz Ratner
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Il n'y a officiellement plus aucun malade d'Ebola en République démocratique du Congo. Mardi 3 mars, l'Organisation mondiale de la santé a annoncé que la dernière patiente était sortie en bonne santé du centre de traitement de Beni, au Nord-Kivu, dans l'est du pays.

Publicité

Ce n'est pas encore la fin de l'épidémie, mais c'est une victoire : Béni est la dernière zone affectée par Ebola en RDC. Pour Mory Keita, le coordinateur de l'OMS dans la région, il faut rester prudent. « C'est vraiment considéré comme une très bonne nouvelle, mais le maître mot reste la vigilance continue. L'un des points sur lesquels on a aussi insisté, c'est la vaccination. On continue à vacciner toute personne qui veut se faire vacciner. Le maire à réitérer ce message mardi à la sortie de la malade. Donc la population de Béni continue à rester vigilante jusqu'à la fin de l'épidémie. »

La fin de l'épidémie sera annoncée s'il n'y a plus de cas positif à Ebola pendant 42 jours consécutifs. Le décompte a commencé ce lundi, quand la dernière patiente atteinte du virus, celle qui est sortie ce mardi du centre de traitement de Béni, a été testée négative. 

Dans la région, on reste vigilant aussi car l'optimisme des autorités a été remis en cause plusieurs fois. En février 2019, c'est après 23 jours sans cas enregistré qu'un nouveau malade avait été signalé. Mais à l'époque, le virus frappait dans d'autres régions du pays, contrairement à aujourd'hui.

Depuis le début de l'épidémie en août 2018, 3 440 cas d'Ebola ont été détectés en RDC, et 2 264 personnes sont mortes de la maladie.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.