Cameroun: deux cas de coronavirus confirmés

Devant l'entrée de l'hôpital de Yaoundé, le 6 mars 2020.
Devant l'entrée de l'hôpital de Yaoundé, le 6 mars 2020. AFP
Texte par : RFI Suivre
5 mn

Un 2e cas de coronavirus  a été confirmé ce vendredi en fin de journée par les autorités camerounaises, après un premier communiqué annonçant plus tôt l’identification d’un premier malade du coronavirus.

Publicité

Le communiqué du ministre de la Santé publié ce vendredi n'apporte que très peu de renseignements sur le cas de ce patient annoncé en isolement dans une formation à l'hôpital central de Yaoundé. Manaouda Malachie se contente d'informer tout juste que le patient est de nationalité française et qu'il est âgé de 58ans. Il ajoute qu'il est arrivé au Cameroun le 24 février.

►À lire aussi : L’Afrique face au coronavirus

Il s'est donc écoulé 11 jours, 11 longs jours, jusqu'à l'annonce de sa contamination et qui sont déjà source de toutes les interrogations. Où s'est-il rendu? Qui a-t-il rencontré ?

Selon les premières investigations, ce patient est effectivement arrivé à Yaoundé le 24 février par un vol Air France ayant fait escale à Bangui. Il a librement quitté l'aéroport et s'est installé chez lui dans un quartier résidentiel de la capitale.

En fin d'après-midi, toujours ce vendredi, un deuxième communiqué du ministre de la Santé a annoncé un deuxième cas de contamination au covid-19. Cette fois il s'agit d'une Camerounaise dont il précisé qu'elle a été en contact avec le premier sujet confirmé.

Cette double annonce n'a pas manqué de susciter interrogations et angoisse auprès des populations qui essayent tant bien que mal de se prémunir.

Il n’y a plus de cache-nez, plus de gel anti-bactérien... Je suis inquiète et surtout je ne veux pas être celle qui propage ça dans ma famille.

Réactions à Yaoundé suite à la confirmation de deux cas de coronavirus recensés au Cameroun

Malgré ces deux cas avérés, le gouvernement essaie de tempérer l'angoisse auprès des populations et rassure que la situation est toujours sous contrôle.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail