Accéder au contenu principal

Rwanda: avant-première du film «Petit pays», tiré du roman de Gaël Faye

L'écrivain franco-rwandais Gaël Faye, (G) et auteur du roman "Petit Pays", le réalisateur Eric Barbier (C) et la directrice de casting Dida Nibagwire lors de l’avant- première du film "Petit Pays" au Century Cinemas, à Kigali, le 7 mars 2020.
L'écrivain franco-rwandais Gaël Faye, (G) et auteur du roman "Petit Pays", le réalisateur Eric Barbier (C) et la directrice de casting Dida Nibagwire lors de l’avant- première du film "Petit Pays" au Century Cinemas, à Kigali, le 7 mars 2020. SIMON WOHLFAHRT / AFP
Texte par : RFI Suivre
3 mn

« Petit pays » a été projeté en avant-première à Kigali. Le film, adapté du roman éponyme de Gaël Faye, prix Goncourt des lycéens 2016, a été présenté dans la capitale rwandaise, au soir du samedi 7 mars, en présence de l’écrivain et du réalisateur, Eric Barbier.

Publicité

Avec notre correspondante à Kigali, Laure Broulard

L’action se situe dans le Burundi du début années 1990. Le jeune Gaby vit le divorce de son père français et de sa mère rwandaise, alors que Bujumbura s’embrase à la suite d’un coup d’État contre le président Hutu Melchior Ndadaye. Le film a cependant été tourné au Rwanda, avec des acteurs venus de toute la région des Grands Lacs.

Une « grande émotion »

Gaël Faye accueille le public au Century Cinemax de Kigali… « C’est une très grande émotion, de pouvoir vous présenter le film «Petit pays» parce que c’est une histoire qui m’est propre, qui m’est chère. Je n’aurais jamais imaginé pouvoir en faire un film et ce film, pouvoir le tourner ici, au Rwanda, avec des acteurs rwandais, des acteurs burundais, des acteurs congolais. Donc, c’est vraiment une histoire qui nous appartient ».

Deux heures plus tard, les spectateurs sont unanimes… « Émouvant, touchant, poignant. Ce sont les mots pour décrire le film », dit une jeune femme.

Exil, amitiés et familles déchirées par les tensions ethniques… Beaucoup se sont retrouvés dans l’histoire du jeune Gaby…  « Je suis né au Burundi, mes parents étaient Rwandais mais exilés au Burundi. Donc, c’est un peu une histoire qui me parle aussi », dit, de son côté, un jeune homme.

« Petit pays », à la fois le Burundi et le Rwanda

Le génocide des Tutsis du Rwanda de 1994 est également évoqué à travers le personnage de la mère de Gaby, une Rwandaise réfugiée au Burundi, interprétée par Isabelle Kabano… Partie à la recherche des membres de sa famille, à la fin des tueries au Rwanda, elle revient à Bujumbura détruite et démente…

« C’est du vécu ce qu’elle a fait, parce que des femmes épanouies, belles, élégantes qui sont passées de l’autre côté de la folie, j’ai entendu des dizaines et des dizaines d’histoires pareilles », dit un spéctateur.

Le Petit pays, c’est donc à la fois le Burundi et le Rwanda… C’est également « le paradis perdu d’une enfance interrompue trop tôt par la violence », dit Gaël Faye. La sortie du film en France est prévue pour le 18 mars.

► À lire aussi: Au Rwanda, le succès du roman « Petit pays » de Gaël Faye

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.