Accéder au contenu principal

Coronavirus: en Algérie, le Hirak en plein désarroi

Manifestations à Alger, le 14 juin 2019.
Manifestations à Alger, le 14 juin 2019. RYAD KRAMDI / AFP
Texte par : RFI Suivre
4 mn

Un troisième patient contaminé par le coronavirus est décédé samedi 14 mars, c'est le 37e cas identifié jusqu'à présent. Dans ce contexte, les manifestants qui demandent chaque semaine depuis plus d’un an un changement de régime politique s’interrogent : doivent-ils ou non arrêter de manifester pour éviter la propagation de l’épidémie ?

Publicité

Avec notre correspondante à Alger, Leïla Beratto

Les autorités n’ont pour le moment pas interdit les manifestations mais elles conseillent aux habitants d’éviter les rassemblements. Les militants craignent eux que l’arrêt des manifestations ne signifient la mort du mouvement.

S'il y autant de problèmes dans des pays comme l'Italie ou la France alors que leurs structures de santé sont beaucoup plus solides que les nôtres, si on prend le risque d'avoir une épidémie en Algérie, c'est très inquiétant. Donc je pense qu'il faut stopper les manifestations

Faut-il continuer à manifester en temps de coronavirus?

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.