Accéder au contenu principal

Coronavirus: en Afrique, les besoins sont immenses selon Jean-Yves Le Drian

Test de dépistage du Covid-19 à Durban, en Afrique du Sud, le 4 avril 2020
Test de dépistage du Covid-19 à Durban, en Afrique du Sud, le 4 avril 2020 REUTERS/Rogan Ward
Texte par : RFI Suivre
4 mn

La France va consacrer « près de 1,2 milliard » d'euros à la lutte contre la propagation du Covid-19 en Afrique, a annoncé mercredi le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian devant la commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale.

Publicité

Les besoins sont immenses, a souligné le ministre français des Affaires étrangères.

Jean-Yves Le Drian a annoncé que la France allait consacrer « près de 1,2 milliard » d'euros à la lutte contre la propagation du Covid-19 en Afrique. Il ne s'agit pas d'une somme nouvelle mais d'une réorientation d'une partie de l'enveloppe consacrée à l'aide au développement.

« Au niveau bilatéral, nous prendrons part à cet effort en réorientant une partie substantielle de notre aide au développement sur les enjeux de santé et les enjeux alimentaires pour près de 1,2 milliard d'euros », a précisé Jean-Yves Le Drian qui a appelé à renforcer « les systèmes de soins » en Afrique ainsi que « les capacités de détection et de recherche scientifique en appuyant la recherche africaine », rapporte l'AFP.

Concernant la recherche, les capacités des laboratoires de l'Institut Pasteur vont être accrues au Cameroun, en Centrafrique, à Madagascar, en Guinée Conakry et au Sénégal, a précisé le ministre.

Des ONG comme Médecins du Monde, présent à Kinshasa, et Alima au Sénégal, en Guinée Conakry, au Burkina Faso et en République centrafricaine, vont également être soutenues. 

« Il faudra sans doute envisager l'organisation d'un pont aérien humanitaire à partir de l'Europe pour transporter de l'aide », a ajouté Jean-Yves Le Drian.

Le ministre des Affaires étrangères a également plaidé pour « un moratoire » sur le paiement des taux d'intérêt, voire des « annulations ou restructurations » de dettes dans les pays les plus touchés par la pandémie.

L'Union européenne a de son côté garanti mercredi l'octroi de plus de 20 milliards d'euros aux pays les plus vulnérables en Afrique et dans le reste du monde pour les aider à lutter contre la pandémie de Covid-19.

À lire aussi : Coronavirus: l'Afrique face à la pandémie le mercredi 8 avril 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.