Accéder au contenu principal

Burkina Faso: Human Rights Watch dénonce des exactions contre des civils dans le Nord

Djibo se trouve au nord du Burkina Faso.
Djibo se trouve au nord du Burkina Faso. RFI
Texte par : RFI Suivre
2 mn

D’après l’ONG, 31 habitants de Djibo, dans le nord du pays, ont été exécutés le 9 avril dernier après avoir été arrêtés puis placés dans des convois militaires.

Publicité

Les faits se seraient produits le 9 avril, entre 10h et 13h30, selon Human Rights Watch. Ce matin-là, des forces de sécurité sillonnent la ville : elles procèdent à des contrôles d’identité et interpellent plusieurs civils dans les secteurs 7, 8 et 9 de la ville, avant de les placer dans des convois militaires.

Parmi les habitants interpellés, figurent notamment des personnes déplacées à cause des violences, rapportent plusieurs sources citées par HRW.

17 témoignages

Cette organisation s’appuie sur les témoignages de 17 habitants, dont 12 témoins des arrestations. Vers 16h30, ces témoins se sont rendus sur le lieu où des coups de feu avaient été entendus auparavant, à la mi-journée : elles ont alors trouvé 31 victimes, qui avaient les yeux et les mains liées, rapportent plusieurs sources citées dans cette enquête.

Les personnes retrouvées « avaient été tuées par balle », raconte un témoin, qui décrit « des corps déchiquetés par des rafales au point d’être méconnaissables ». Certains témoins affirment avoir eux-mêmes enterré des corps de victimes.

Human Rights Watch appelle les autorités à « ouvrir une enquête impartiale » et à tenir « les responsables pour comptables de leurs actes, quel que soit leur rang ».

On a recommandé que les autorités burkinabè devraient enquêter de manière urgente et impartiale sur ces crimes de guerre présumés et suspendre le commandant des Forces de sécurité, apparemment impliqué, dans l’attente d’une conclusion de l’investigation.

Corinne Dufka

Les autorités assurent que le ministre de la Défense a, dès le 10 avril, instruit la justice militaire afin d’enquêter sur ces allégations d’exécutions.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.