Accéder au contenu principal

RDC: premier cas de coronavirus à Lubumbashi

Un employé du ministère de la Santé récupère des échantillons pour des tests de Covid-19, coronavirus, à Goma, dans le Nord Kivu, en RDC.
Un employé du ministère de la Santé récupère des échantillons pour des tests de Covid-19, coronavirus, à Goma, dans le Nord Kivu, en RDC. ALEXIS HUGUET / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

La ville de Lubumbashi vient d’enregistrer son tout premier cas positif du coronavirus. C’est l’Institut national de recherche bio médicale (INRB) de Kinshasa qui l’a publié dans son bulletin, vendredi soir. Après une fausse alerte, il y a quelques semaines, le Haut-Katanga devient ainsi la 5e province de la République démocratique du Congo (RDC) touchée par la pandémie du coronavirus.

Publicité

Avec notre correspondante à Lubumbashi, Denise Maheho

Le gouvernement provincial a précisé, dans un communiqué, que le malade du coronavirus est un homme de 58 ans, arrivé de Nairobi et qui est passé par la frontière de Kasumbalesa.

Des acteurs politiques et même des ONG de la société civile appellent les Lushois au respect des gestes barrière. Certains demandent même davantage. C’est le cas de Ghislain Kyenge, ancien député national: « J’en appelle aux autorités de mettre tout en œuvre pour faire le retraçage de la personne qui a été testée positive et de son entourage et d’en faire une large diffusion et d’intensifier les mesures de protection en dehors de celles qui sont déjà connues ».

De son côté, le gouvernement provincial indique que tous les contacts familiaux du malade ont été mis en quarantaine, à leur domicile, et que la personne malade est stable. Elle a été conduite dans le centre de prise en charge à cet effet, déjà opérationnel.

« Au stade actuel, le centre est prêt à recevoir les malades avec une capacité de 36 malades. Mais il y a un deuxième bloc qui est en train d’être construit et qui aura une capacité pour 42. Nous aurons donc, d’ici peu, un centre d’une capacité de plus ou moins 80 malades », a annoncé Joseph Nsambi, ministre provincial de la Santé.

L’annonce du premier cas confirmé de Covid-19 a été accueilli avec une certaine émotion à Lubumbashi où l’on redoute les entrées frauduleuses de personnes potentiellement contaminées à la frontière de Kasumbalesa.

► À lire aussi: État d’urgence sanitaire en RDC: le président saisit le Parlement

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.