Accéder au contenu principal

Centrafrique: un centre d'accueil en chantier pour accueillir les malades du Covid-19

Le ministre de la Santé centrafricain Pierre Somse et son directeur de cabinet sur le chantier au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Bangui, le 1er mai 2020.
Le ministre de la Santé centrafricain Pierre Somse et son directeur de cabinet sur le chantier au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Bangui, le 1er mai 2020. RFI/Charlotte Cosset
Texte par : RFI Suivre
4 mn

Avec 53 personnes testées positives en quatre jours – 72 cas au total - la Centrafrique fait face à une poussée de l’épidémie de coronavirus qui met au défi les structures de santé locales. Un petit centre d’accueil d’une quinzaine de lits avait déjà été aménagé. Mais un nouveau lieu d’accueil va devoir être créé.

Publicité

Le centre en rénovation devait accueillir des services de traumatologie, neurologie ou encore cardiologie. Urgence oblige, trois étages de cette aile du bâtiment sont réquisitionnés.

Masque sur le nez, le ministre de la Santé Pierre Somsé vient vérifier l’avancée du chantier. « Nous sommes au Centre hospitalier universitaire de Bangui qui est en train d’être réhabilité. Un espace a été mis à disposition pour hospitaliser les cas de Covid-19, explique-t-il. C’est une extension que nous sommes en train de faire en plus du premier centre qui était un petit centre. Compte tenu de l’augmentation du nombre de cas, ce segment a été créé, et il y en a d’autres qui suivront. Il faut aller vite, parce que très vite on peut se trouver devant des cas graves. Il faut prendre soin des gens. »

Les ouvriers se pressent. Attention à la peinture fraîche ! Climatiseur et télévisions sont déjà installés. Jean-Pierre Yangoue, directeur technique de l’entreprise en charge des travaux, assure que tout est fait pour tenir les délais. « Les travaux avancent très bien puisque c’était prévu pour dix jours, nous en sommes à la troisième journée et nous comptons finir dimanche ou lundi », affirme-t-il. Des délais très courts. « Nous accélérons les travaux afin que les malades qui viendront soient immédiatement à l’aise, souligne le directeur technique. L’équipe en place fonctionne très bien. Nous travaillons jour et nuit. Ce n’est pas la procédure habituelle, c’est dû à cette pandémie de coronavirus. »

Une trentaine de lits ont été préparés pour commencer. Une centaine devrait être prochainement disponible.

►À lire aussi : Coronavirus: l'Afrique face à la pandémie samedi 2 mai

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.