Accéder au contenu principal

Travaux de réfection du Sénat en RDC: l'ODEP réclame un audit

(Illustration) Le palais du peuple, le Parlement congolais à l'occasion de la rentrée parlementaire.
(Illustration) Le palais du peuple, le Parlement congolais à l'occasion de la rentrée parlementaire. RFI/Sonia Rolley
Texte par : RFI Suivre
1 mn

Que s'est-il vraiment passé sur le marché de réfection du sénat ? Après une sénatrice, Bijoux Kitenge Goya, membre de la commission EcoFin, c'est l'Observatoire de la dépense publique qui interpelle cette fois le gouvernement. Pour l'ODEP, même si les travaux ont été préfinancés par l'entrepreneur indien, le gouvernement doit, au vu des irrégularités observées, lancer un audit avant de verser un quelconque argent.

Publicité

Le président du Sénat, Alexis Thambwe Mwamba, avait annoncé lors de l'ouverture de la session parlementaire avoir réalisé des travaux de rénovation de la salle plénière. Selon un document consulté par RFI, ce marché de 4 millions de dollars toutes charges comprises devait être signé avec la société Modern Construction de l'homme d'affaires indien Harish Jagtani. Or ces travaux n'étaient pas prévus dans le budget 2020.

À lire aussi : Quel est ce contrat de travaux publics qui provoque remous et divisions au Sénat ?

Le professeur Florimond Muteba, président du conseil d'administration de l'ONG congolaise, Observatoire de la dépense publique, monte à son tour au créneau et multiplie les questions.

Il n'y avait pas de crédit pour ça dans le budget... on ne voit pas où est l'urgence... la facturation correspond t-elle au service rendu ? L'Etat va devoir payer, mais sur quelle base ? Il faut un audit

Il n'y Florimond Muteba, président du conseil d'administration de l'Observatoire de la dépense publique, au micro de Sonia Rolley

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.