Accéder au contenu principal

RDC: début de la campagne de mobilisation des fonds pour la lutte anti-Covid-19

Un employé du ministère de la Santé récupère des échantillons pour des tests de Covid-19, coronavirus, à Goma, dans le Nord Kivu, en RDC. (Photo d'illustration)
Un employé du ministère de la Santé récupère des échantillons pour des tests de Covid-19, coronavirus, à Goma, dans le Nord Kivu, en RDC. (Photo d'illustration) ALEXIS HUGUET / AFP
Texte par : RFI Suivre
3 mn

En République démocratique du Congo (RDC), les autorités désignées par le président Félix Tshisekedi pour piloter le Fonds national de solidarité contre la maladie Covid–19 ont lancé, hier, lundi 18 mai à Kinshasa, la campagne de mobilisation des fonds. Pour ouvrir le « bal » aux dons, la Caisse nationale de sécurité sociale a débloqué 1 million de dollars, d’autres institutions du pays pourront contribuer, mais l’appel de fonds a été lancé sans une estimation des besoins réels par les autorités.

Publicité

Avec notre correspondant à Kinshasa, Pascal Mulegwa

La structure est éphémère. Elle est appelée à disparaître des la fin de l’état d’urgence sanitaire. Sa mission est de taille: collecter des millions de dollars pour, non seulement financer l’équipe de riposte au coronavirus, mais aussi les actions visant à adoucir l’impact des mesures préventives sur les populations.

Compte bancaire

Un compte bancaire a été ouvert pour les contributeurs ainsi que des lignes téléphoniques pour les dons en nature. Mais ce fonds mis en place veut d’abord récupérer toutes les donations datant d'avant sa mise en place. Le révérend Dominique Mukanya, coordonnateur : « Le Fonds prie toutes les institutions qui auraient reçu des dons de bien vouloir le contacter dans les meilleurs délais afin d'en permettre la centralisation et la justification. Le Fonds demeure la seule structure habilitée à recevoir toutes les donations au titre de la solidarité dans la cadre de la lutte. »

Où est le budget chiffré ?

Mais, sans budget chiffré, le mouvement citoyen Lucha critique, ce qu’il considére comme un premier faux pas. Pour Eunice Etaka, une militante, « on ne peut contribuer pour un besoin abstrait. Ils doivent nous dire de combien ils auront besoin et pour quel type d'action. »

Du côté du Fonds, on assure qu’une étude est en cours pour évaluer les urgences et chiffrer les besoins réels. De son côté, le comité en charge de la riposte a déjà élaboré un budget de 135 millions de dollars pour son plan stratégique de lutte contre le coronavirus. La RDC a enregistré une salve de pics de nouveaux cas ces derniers jours : 91 cas ont été recensés hier, le cumul est de 1 629 cas dont 61 décès.

À lire aussi: La RDC, géant de l'Afrique centrale, face au défi du coronavirus

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.