Accéder au contenu principal

Déconfinement en Afrique du Sud: levée du couvre-feu et réouverture des commerces

L'Afrique s'apprête à entamer un déconfinement partiel, mais les restrictions seront maintenues dans les zones les plus touchées par la pandémie. Ici, dans un centre commercial de Johannesburg.
L'Afrique s'apprête à entamer un déconfinement partiel, mais les restrictions seront maintenues dans les zones les plus touchées par la pandémie. Ici, dans un centre commercial de Johannesburg. REUTERS/Siphiwe Sibeko
Texte par : RFI Suivre
2 min

Le gouvernement a décidé, à partir de ce lundi d’assouplir encore un peu plus ses mesures de confinement. Le pays passe en niveau 3 d’alerte sanitaire, pour permettre à une économie à bout de souffle de se relancer. Malgré la progression de l’épidémie, des mesures comme la levée du couvre-feu, ou la réouverture de la plupart des commerces sont désormais appliquées.

Publicité

Avec notre correspondante à JohannesburgClaire Bargelès

Le gouvernement a été contraint de céder sur plusieurs fronts, pour permettre à l’activité économique de reprendre. Avec ce nouvel allègement des mesures, près de huit millions de personnes de plus sont de retour sur leur lieu de travail.

Pourtant le taux d’infection s'accélère, et le pays recense désormais plus de 30 000 cas positifs. Mais le président Cyril Ramaphosa n’a pas vraiment eu le choix, alors que la banque centrale prévoit un ralentissement de l’activité de 7% cette année, et que les experts envisagent une perte de plusieurs millions d’emplois. On observe donc un quasi retour à la normale dans les rues des grandes villes, avec un certain relâchement des règles de distanciation sociale, mais un port du masque plutôt respecté.

Les nouvelles directives permettent également à partir d’aujourd’hui la réouverture des lieux de culte, avec une limite de 50 fidèles, ou la reprise des liaisons aériennes intérieures, pour des voyages liés au travail. Mais la mesure que tout le monde attendait, c’est la levée de l’interdiction de la vente d’alcool, mise en place depuis deux mois. Les magasins d’alcool ont vu des files se former dès ce matin, avec des habitants impatients de refaire leurs stocks.

Certaines écoles encore fermées

En revanche, la réouverture des écoles ne s’est pas passée comme prévu. Certaines classes devaient normalement accueillir des élèves ce lundi. Mais hier soir, au dernier moment, le gouvernement a fait marche arrière, donnant raison aux syndicats qui estimaient que les établissements manquaient de préparation.

Cette réouverture est donc repoussée d’une semaine, créant la confusion auprès des parents et des enseignants. Surtout que la région du Cap Occidental, tenue par l’opposition, et qui détient pourtant un taux d’infections record, a de son côté décidé de s’en tenir au plan initial.

Les différents niveaux de restrictions sont susceptibles de changer en fonction de l’évolution de la pandémie. Selon les experts, l’Afrique du Sud devrait connaître le pic de l’épidémie entre juillet et septembre.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.