Accéder au contenu principal

Coronavirus: un respirateur artificiel «made in Congo» mis au point par des chercheurs

Un modèle de respirateur artificiel. (Image d'illustration).
Un modèle de respirateur artificiel. (Image d'illustration). Ronny Hartmann / AFP
Texte par : Loïcia Martial
2 mn

Des chercheurs venus de la société Chalenge Futura, de la Fondation congolaise pour la recherche médicale (FCRM) et de l’université Marien Ngouabi, inspirés par un inventeur espagnol, viennent de mettre sur pied un respirateur « made in Congo ». L’objectif est de sauver des vies en cette période de Covid-19, une maladie qui touche 683 personnes et a déjà causé la mort à 22 autres.

Publicité

Avec notre correspondant à Brazzaville,

C’est à la Cité scientifique de Brazzaville, devant un public composé des étudiants, des chercheurs et des médecins que l’inventeur Tsengué-Tsengué a présenté le prototype de ce respirateur. « Ce respirateur est encore appelé un ventilateur pulmonaire. Il permet d’assurer une assistance de respiration quand les gens ne peuvent plus respirer totalement ou partiellement par leurs propres efforts. Nous nous sommes inspirés d’un modèle qui a été mis au point en Espagne et qui a fait ses preuves pendant la riposte à la Covid-19 dans ce pays », a expliqué M. Tsengué-Tsengué.

Les matériaux trouvés sur place

Pourquoi ce respirateur est dit « made in Congo » ? Le professeur Francine Ntoumi de la Fondation congolaise pour la recherche médicale (FCRM) répond : « L’intéressant avec ce respirateur made in Congo est qu’il a été construit pendant cette période de confinement(qui a duré du 31 mars au 18 mai, ndlr). Tous les matériaux utilisés pour sa fabrication ont été trouvés sur place au Congo. C’est là où le génie congolais a été mis en exergue parce qu’il a fallu s’adapter », a souligné Mme Ntoumi.

La fabrication à grande échelle pour les entreprises

Le travail des chercheurs est de mettre des équipements au point, la fabrication à grande échelle est du ressort des entreprises à qui l’inventeur Tsengué-Tsengué a demandé de prendre le relais. Du laboratoire où le respirateur « made in Congo » a été conçu sont également sorties des visières pour la lutte contre le coronavirus.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.