Accéder au contenu principal

Coronavirus: avec 200 000 cas, l’OMS s’inquiète de la progression de l’épidémie en Afrique

Un agent de santé vérifie la température d'un voyageur dans le cadre de la procédure de dépistage des coronavirus à l'aéroport international de Kotoka à Accra au Ghana, 30 janvier 2020.
Un agent de santé vérifie la température d'un voyageur dans le cadre de la procédure de dépistage des coronavirus à l'aéroport international de Kotoka à Accra au Ghana, 30 janvier 2020. REUTERS/Francis Kokoroko

La situation est particulièrement suivie dans cinq pays : l’Algérie, l'Égypte, le Nigeria, l'Afrique du Sud et le Soudan.

Publicité

Il avait fallu 98 jours pour que le continent africain recense 100 000 cas de Covid-19, il n'en a fallu que 19 de plus pour que ce chiffre double et passe à 200 000, selon les dernières données publiées par l'Organisation mondiale de la santé. La situation se dégrade donc, même si ce bilan n'est pas très élevé comparativement à d'autres régions du monde.

La progression de l'épidémie sur le continent est également très disparate. Cinq États seulement regroupent 70% des décès : l’Algérie, l'Égypte, le Nigeria, le Soudan et l'Afrique du Sud. Ce dernier est de loin le pays le plus touché puisqu’il concentre à lui seul un quart de toutes les contaminations africaines.

Déconfiner tout en maîtrisant l'épidémie

L'enjeu désormais va être de limiter au maximum cette augmentation du nombre de cas et c'est un vrai défi, car comme beaucoup d'autres dans le monde, les gouvernements africains sont en train d'alléger les mesures de confinement. Celles-ci avaient été prises très tôt et ont permis de contrôler l'épidémie jusqu'à présent, au prix cependant d'un coût socio-économique très élevé.

Il va falloir désormais concilier deux objectifs a priori contradictoires : un retour à un semblant de vie normale tout en conservant des mesures de distanciation sociale. Cela est indispensable pour que la progression de l'épidémie de Covid-19 reste sous contrôle.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.