Accéder au contenu principal

Présidentielle en Côte d’Ivoire: l’ex-président Laurent Gbagbo lance un appel au dialogue

L'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, le 28 janvier 2016, lors d'une audience à la Cour pénale internationale de La Haye, aux Pays-Bas. (Image d'illustration)
L'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, le 28 janvier 2016, lors d'une audience à la Cour pénale internationale de La Haye, aux Pays-Bas. (Image d'illustration) ICC-CPI
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Depuis vingt ans, chaque élection en Côte d'Ivoire a été marquée par des violences électorales. Et il y a une tendance à la généralisation de cette violence, souligne Laurent Gbagbo dans un communiqué. L’ex-chef d’État s’inquiète des signes annonciateurs et appelle les différents acteurs politiques, mais également religieux ainsi que la société civile à dialoguer pour tirer les leçons du passé.

Publicité

Ce qu’il ne faut pas aussi qu’on oublie, c’est que les blessures de 2010 sont encore présentes en Côte d’Ivoire et il est important que nous puissions évacuer ces blessures, ces douleurs. Il s’agit donc de parler à toutes les personnes de toutes les composantes de la société ivoirienne. Et pour sa responsabilité, il veut l’assumer.

Justin Katinan Koné, porte-parole de Laurent Gbagbo

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.