Accéder au contenu principal

Neuf humanitaires nigériens enlevés à l'ouest de Niamey

Situation de Bossey Bangou, près de la frontière burkinabè.
Situation de Bossey Bangou, près de la frontière burkinabè. google maps
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Ils ont été kidnappés dans le village de Bossey Bangou, à proximité de la frontière avec le Burkina Faso ; on en sait un peu plus sur leur enlèvement dans une zone interdite et en plein état d'urgence à cause de l'insécurité grandissante.

Publicité

Avec notre correspondant à Niamey,  Moussa Kaka

Les onze agents de l'ONG étaient en mission de ciblage et de recensement des populations vulnérables dans le village de Bossey Bangou, en vue d'une aide alimentaire, lorsqu'ils ont été enlevés par quatorze jihadistes sur six motos, selon plusieurs témoignages.

Bossey Bangou, une zone aurifère très riche, non loin de la frontière du Burkina Faso, est en proie à une insécurité grandissante. Selon un dernier décompte fait les autorités locales, ce sont neuf agents de l'ONG de deux véhicules qui ont été emportés, deux autres personnes qui s'exprimaient en langue locale peules ont été épargnées par leurs ravisseurs. Ce sont elles qui ont donné l'alerte à Torodi, chef-lieu de la préfecture. Selon des sources sécuritaires bien informées, les jihadistes ont fui en direction de la forêt de Mérignou, qui leur sert de base arrière, le long de la Sirba, un affluent du fleuve Niger, à cheval entre le Niger et le Burkina Faso.

Comment une équipe humanitaire a-t-elle pu se rendre aussi facilement dans une zone interdite et en état d'urgence? Selon la préfecture de Torodi, il n'était pas prévu qu'une équipe se rende à Bossey Bangou : les responsables de l'ONG ont agi unilatéralement en s'aventurant dans cette zone, sans aucune force de sécurité, nous a répondu le préfet. Un élu local nous confirme que l'équipe humanitaire a même été refoulée par une patrouille de l'armée en pleine forêt. En rebroussant chemin, ils ont contourné pour prendre la direction du village ou les terroristes les ont kidnappés.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.