Accéder au contenu principal

RDC: «Petit Pierre» Yantula raconte Grand Kallé et «Indépendance Cha Cha»

«Petit Pierre» Yantula était le plus jeune membre du groupe de Grand Kallé. Il égraine pour nous ses souvenirs de la création de la chanson «Indépendance Cha Cha»..
«Petit Pierre» Yantula était le plus jeune membre du groupe de Grand Kallé. Il égraine pour nous ses souvenirs de la création de la chanson «Indépendance Cha Cha».. ALEXIS HUGUET / AFP
1 min

Il est difficile de parler de l'indépendance congolaise sans esquisser quelques pas de danse. Sans évoquer le morceau mythique qui est né quand cette indépendance s'est négociée et qui a fait danser toute l'Afrique, Indépendance Chacha de Grand Kallé et l'African Jazz. Le morceau a ouvert la table-ronde de Bruxelles le 20 janvier 1960. Un homme se souvient. Il s'appelle Yantula Bobina Pierre Elengesa, plus connu à Kinshasa sous le nom de « Petit Pierre » Yantula.

Publicité

« Petit Pierre » Yantula était le plus jeune membre du groupe. Le percussionniste est aujourd'hui son dernier représentant. L'un de nos correspondants à Kinshasa, Kamanda Wa Kamanda Muzembe, l'a rencontré. « On a créé la chanson 'Indépendance Cha Cha' en une nuit ». Il raconte, en musique ses souvenirs de ce 30 juin 1960.

À écouter aussi : Le premier tube symbole des indépendances africaines, «Independance Cha Cha»

Photo du groupe de jazz africain dans les années 1960. En RDC, chaque fête du 30 juin est vécue au rythme d'une chanson devenue l'hymne des espoirs rapidement déçus en Afrique après 1960: "Independence Cha Cha".
Photo du groupe de jazz africain dans les années 1960. En RDC, chaque fête du 30 juin est vécue au rythme d'une chanson devenue l'hymne des espoirs rapidement déçus en Afrique après 1960: "Independence Cha Cha". ALEXIS HUGUET/AFP

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.