Accéder au contenu principal

Bénin: l’ex-maire de Cotonou, Léhady Soglo, condamné à 10 ans de prison pour abus de fonction

Léhady Soglo se trouve en exil en France depuis 2017 (photo d'illustration).
Léhady Soglo se trouve en exil en France depuis 2017 (photo d'illustration). Getty Images/ Spaces Images
Texte par : RFI Suivre
1 mn

Opposant au président Patrice Talon, Léhady Soglo a été condamné, ce mercredi, à 10 ans de prison ferme pour des faits d’abus de fonction par la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet). En exil en France depuis 2017, année de sa révocation de son poste, il était absent lors de l’audience que ses avocats boycottaient également. La Cour a délivré contre lui un mandat d’arrêt international.

Publicité

Je dois, en réalité, féliciter la Criet pour la lucidité qu’elle a eue, en relaxant, purement et simplement, toutes les personnes qui sont accusées et qui sont poursuivies devant elle, pour toutes les infractions qui leur sont reprochées, à l’exception de mon client, Monsieur Soglo. On a le sentiment que les décisions sont dictées. D’ailleurs, ils n’ont pas eu d'autre choix que d’infliger les peines lourdes à ces personnes qui sont poursuivies. C’est un acharnement politique. C’est une chasse aux sorcières. Je dirais même que c’est un procès en charlatanisme contre mon client. Parce que, c’est totalement absurde. C’était dans une logique politique d’exclusion, d’élimination d’un homme politique et pas des affaires politiques qui sont vides.

Maître Alfred Bocovo, un des avocats de Lehady Solo

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.