Accéder au contenu principal

Congo-Brazzaville: le général Mokoko hospitalisé, ses avocats demandent sa libération

(illustration) L’ex-candidat à la présidentielle, le général Jean-Marie Michel Mokoko, à l’ouverture de son procès, le 7 mai 2018.
(illustration) L’ex-candidat à la présidentielle, le général Jean-Marie Michel Mokoko, à l’ouverture de son procès, le 7 mai 2018. RFI / Florence Morice
Texte par : RFI Suivre
2 mn

En République du Congo, l'ancien chef d'état-major des forces armées, le général Mokoko, a été transféré à l’hôpital militaire de Brazzaville jeudi soir en raison d'une dégradation de son état de santé selon ses avocats.

Publicité

Selon les avocats du général Mokoko, son état de santé se serait dégradé après un malaise en début de semaine à la maison d’arrêt de Brazzaville. Jean-Marie Michel Mokoko - âgé de 73 ans – y est actuellement incarcéré.

Il a été condamné en mai 2018 à vingt ans de prison pour atteinte à la sécurité intérieure de l’État et détention illégale d’armes et de munitions de guerre. Des accusations qu’il rejette. Selon ses avocats il s’agit d’une incarcération politique, le général Mokoko ayant été candidat à l’élection présidentielle d'avril 2016. Ex-chef d'Etat-major et ex-conseiller du président Denis Sassou Nguesso, le militaire est détenu depuis juin 2016.

Ses avocats demandent sa libération pour raisons humanitaires, explique l’un d’eux, Maître Christian Locko, joint par Alexandra Brangeon du service Afrique de RFI.

« Nous sommes préoccupés par son état de santé. En tant qu’avocats, nous demandons sa libération, pour qu’il puisse se faire soigner correctement.

Cette demande est justifiée, dans la mesure où, en 2018, le groupe de travail de l’ONU avait ordonné sa libération immédiate et sans conditions. Je ne connais pas les conditions sur le plan sanitaire de la maison d’arrêt de Brazzaville, mais par précaution, il n’est pas recommandé, avec la pandémie de coronavirus, qu’une personne de son âge puisse être maintenue en détention ».

À lire aussi : L’Onu juge arbitraire la détention du général Mokoko

Selon l'entourage du général Mokoko, ce dernier doit subir un test Covid-19 ce vendredi.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.