Accéder au contenu principal

Coronavirus à Madagascar: le ministre de la Santé justifie son appel à l'aide

Le ministre de la Santé malgache, Ahmad Ahmad, a donné vendredi matin sa première conférence de presse depuis la fuite sur les réseaux sociaux de sa lettre adressée aux partenaires techniques et financiers.
Le ministre de la Santé malgache, Ahmad Ahmad, a donné vendredi matin sa première conférence de presse depuis la fuite sur les réseaux sociaux de sa lettre adressée aux partenaires techniques et financiers. http://www.sante.gov.mg
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le ministre de la Santé Ahmad Ahmad a donné vendredi matin sa première conférence de presse depuis la fuite sur les réseaux sociaux de sa lettre adressée aux partenaires techniques et financiers. Dans cette lettre qui a ému l’opinion publique, il avait demandé une aide d’urgence pour du matériel supplémentaire pour endiguer l’épidémie de Covid-19 qui sévit sur l’île.

Publicité

Avec notre correspondante à Antananarivo,Laure Verneau

Le ministre de la Santé s’exprime après que sa lettre a fuité sur les réseaux sociaux mardi, puis fait réagir dans un communiqué, mercredi, la ministre de la Communication. Dans un texte de deux pages, elle avait précisé que cette décision « n’a été prise ni en conseil de gouvernement, ni en conseil de ministre », comme « il est d’usage dans ce genre de correspondances ».

« Malgré les gros efforts qui ont été faits, nous sommes encore en pleine guerre et nous continuons à œuvrer ensemble pour trouver des solutions », a déclaré Ahmad Ahmad. Et « c'est la raison pour laquelle j'ai envoyé une lettre préalable à l'intention de nos partenaires ».

Le Pr Ahmad a pris la responsabilité d'adresser une requête urgente aux partenaires de la santé. Une décision prise au regard de la situation sanitaire du pays, où le nombre de contaminés au coronavirus explose (200 à 400 par jour en moyenne contre à peine une centaine il y a quelques semaines).

« Une démarche en prélude aux discussions avec les partenaires »

« Il s'agit d'une démarche en prélude aux discussions avec les partenaires, a-t-il insisté. Mais la décision finale appartient au président de la République et au Premier ministre. » Une décision qu’il a prise en tant que premier responsable du domaine de la Santé, par son statut de Ministre de la Santé Publique.

Le Pr Armad en a également profité pour remercier le personnel de santé pour leur engagement, et a souligné que le chemin pour combattre le Covid-19 est encore long.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.