Accéder au contenu principal

BAD: les experts indépendants valident la disculpation du président Adesina

Le président de la BAD Akinwumi Adesina.
Le président de la BAD Akinwumi Adesina. REUTERS/Thierry Gouegnon
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Akinwumi Adesina a été entièrement disculpé par le panel d'experts indépendants chargé d'étudier les conclusions formulées par comité d'éthique de la Banque africaine de développement. Ce comité d'éthique avait, effectivement, estimé que les accusations de malversation et de mauvaise gestion étaient infondées.

Publicité

Le comité d’éthique de la Banque africaine de développement a correctement examiné les allégations contre Akinwumi Adesina. C’est en substance la conclusion du rapport du panel de trois experts indépendants désignés début juillet avec, à leur tête, l’ancienne présidente d’Irlande, Mary Robinson.

Un panel qui souligne que le comité d’éthique interne à la BAD a donc eu raison de rejeter toutes les 16 allégations de mauvaise gestion à l’encontre du président de la banque panafricaine.

Des lanceurs d’alertes anonymes avaient reproché à celui-ci, entre autres, la nomination et la promotion de son beau-frère, le traitement préférentiel qu’il a réservé au Nigeria - son pays d’origine et premier contributeur de la BAD - ou encore le lobbying politique qu’il aurait mené pour le compte de chefs d’État.

Les conclusions du panel d’experts mettent fin à ce feuilleton médiatisé depuis le mois d’avril et éclaircit l’horizon pour la réélection, fin août, d’Akinwumi Adesina pour un second mandat à la tête de la BAD. Le Nigérian est le seul candidat à sa succession.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.