Accéder au contenu principal

Maurice: plus aucun cas de coronavirus, mais les frontières restent fermées

Vue sur la capitale, Port-Louis, à l'Île Maurice. (Image d'illustration)
Vue sur la capitale, Port-Louis, à l'Île Maurice. (Image d'illustration) Simisa/Wikipédia
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Cela fait trois mois que Maurice a stoppé la propagation du Covid-19. Dimanche 2 août au soir, l’île ne comptait aucun cas actif ni dans la société ni parmi les rapatriés qui sont en quarantaine. Totalement déconfiné depuis le 15 juin, le pays n’attend plus que la réouverture de ses frontières. Mais les autorités ne veulent prendre aucun risque. Au grand dam du tourisme, qui vit sous perfusion.

Publicité

Avec notre correspondant à Port-Louis, Abdoollah Earally

Toutes les activités de l’île tournent à plein régime, excepté le tourisme et l’aviation. Ce coup d’arrêt pèse lourd dans la balance, puisque le tourisme représente 23% du produit intérieur brut en comptant les activités indirectes. 

Ce sont 100 000 personnes directement et indirectement connectées à ce secteur qui vivent dans l’angoisse depuis quatre mois. Elles représentent presque 20% de la population active qui attendent avec impatience la réouverture des frontières.

Autant de risques que d’opportunités

Mais le Premier ministre Pravind Jugnauth a été ferme sur cette question : la santé publique avant tout. Entre-temps, l’État assurera aussi longtemps que nécessaire une allocation mensuelle à l’ensemble des salariés. Le ministre du Tourisme, Steven Obeegadoo, a affirmé pour sa part que la réouverture des frontières présente autant de risques que d’opportunités.

Les agences de l’État sont en campagne déjà pour vanter une destination sûre.  Elles ont aussi engagé avec le club champion d’Angleterre, Liverpool, un partenariat pour accroître la visibilité de Maurice.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.