Accéder au contenu principal

Coronavirus: en Tunisie la population dans la crainte d'une reprise des contaminations

Tunisie, sur un marché (Illustration)
Tunisie, sur un marché (Illustration) Walter Bibikow/Getty
Texte par : RFI Suivre
4 mn

En Tunisie, le conseil des ministres vient d’approuver le port du masque obligatoire après une reprise des contaminations de Covid-19. Le pays, qui s’en est le mieux sorti dans la région avec 51 décès et 1656 cas de contamination au 8 août, craint une nouvelle vague.

Publicité

avec notre correspondante à Tunis, Lilia Blaise

Au marché central de l’Ariana, dans le nord de la capitale, certains Tunisiens ont ressorti les masques comme Sayida, mère au foyer et le couffin de courses à la main, qui a pris les informations sur les nouveaux cas très au sérieux. « Il y a eu une période pendant laquelle je l’ai enlevé et maintenant que j’ai entendu que le corona est revenu, je l’ai remis », nous explique t-elle.

D’autres passants sont exaspérés d’être encore trop peu nombreux à remettre le masque alors que le marché est plein de monde. « Nous sommes venus pour faire des courses et comme vous le voyez, les gens ici sont inconscients, ils sont très proches les uns des autres et ils ne se rendent pas compte à quel point c’est dangereux ! », s'indigne t-elle.

Dans le marché couvert Mohamed, qui vend de la menthe fraîche, estime qu’il faut apprendre à vivre avec le virus. Il été trop touché économiquement par les deux mois de confinement total qu’a vécu le pays. « Ce client là, il n’a pas le Covid, mais il ne veut pas que je lui fasse la bise. Tout le monde ici vit au jour le jour, et quand on ne travaille pas, on a rien ! ».

Dans les hôpitaux comme celui d’Abrahhamne Memmi, le service de réanimation est en plein travaux pour accueillir d’éventuels nouveaux cas. « Le but in fine serait d’avoir une unité Covid et une unité non Covid parce que cette histoire de Covid, ça va durer probablement une année ou deux encore, explique Amira Jamoussi, médecin réanimatrice. La rentrée scolaire, c'est pour bientôt, dans un mois, il faut qu’on soit prêts... »

Avec un bilan de contaminations en hausse depuis la réouverture des frontières le 27 juin dernier, en Tunisie les autorités appellent les citoyens à plus de vigilance…

À écouter aussi : En Tunisie, des vacances sous strict protocole sanitaire

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.