Accéder au contenu principal

Coronavirus: l'Afrique face à la pandémie le jeudi 13 août

Le Kenya est en 7e position des pays les plus contaminés du continent africain. Une fresque murale encourage à prendre des mesures de prévention contre le coronavirus, dans le bidonville de Kibera à Nairobi, le 13 août 2020.
Le Kenya est en 7e position des pays les plus contaminés du continent africain. Une fresque murale encourage à prendre des mesures de prévention contre le coronavirus, dans le bidonville de Kibera à Nairobi, le 13 août 2020. Simon MAINA / AFP
Texte par : RFI Suivre
7 mn

L’Afrique comptait ce jeudi 13 août 1 074 568 de cas de coronavirus confirmés. La pandémie a déjà coûté la vie à 24 282 personnes sur le continent, selon le bureau régional de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l’Afrique.Les pays les plus touchés par la pandémie de Covid-19 sont l’Afrique du Sud, avec 568 919 cas dont 11 010 décès, l’Égypte, avec 95 963 cas dont 5 085 décès, le Nigeria, avec 47 743 cas dont 956 décès, le Ghana, avec 41 572 dont 223 décès, ou encore l’Algérie, avec 36 699 cas dont 1 333 décès.

Publicité

• La Pandémie en Afrique, 6 mois après

Le 14 août marque les 6 mois depuis la détection du premier cas de Covid-19 sur le continent. L’Organisation mondiale de la santé affirme que malgré les analyses montrant un pic de contaminations à 2 à 3 semaines, les équipes de l’agence de l’ONU n’ont pas observé cette hausse soudaine dans les pays africains.

« À la place, de nombreux pays connaissent une augmentation graduelle de cas de Covid-19 et il est difficile de discerner un pic », affirme la directrice du bureau régional de l’OMS pour l’Afrique Dr. Matshidiso Moeti.

Le virus, après avoir contaminé les capitales du continent, s’étend désormais en direction des campagnes.

« En Afrique, freiner le Covid-19 est un marathon, pas un sprint » a ajouté le Dr. Matshidiso Moeti, qui encourage les pays africains à ne pas relâcher leurs efforts, alors que plusieurs d’entre eux ont commencé à lever les mesures de distanciations sociales et de confinement.

• Des tests sérologiques dans sept pays africains

Le Centre de contrôle et de prévention des maladies Afrique (CDC Africa) a annoncé le lancement la semaine prochaine de tests sérologiques pour
détecter la présence d'anticorps contre le coronavirus.

Une initiative qui s'inscrit dans le cadre des efforts déployés pour évaluer l'ampleur de l'épidémie sur le continent.

« Le Liberia, la Sierra Leone, la Zambie, le Zimbabwe, le Cameroun, le Nigeria et le Maroc sont les premiers pays qui s'y sont engagés », a félicité le directeur du CDC Afrique John Nkengasong.

À ce jour, 9,4 millions de tests de dépistage du coronavirus ont été effectués sur le continent africain. Des chiffres en hausse de 10% par rapport à la semaine dernière, a ajouté John Nkengasong.

À écouter et à lire aussi : Denis Mukwege: «Les tests de dépistage du coronavirus sont très importants»

Malgré l'isolement relatif du continent, les experts estiment que son taux d'infection serait plus élevé qu'annoncé.

L'Afrique a enregistré jeudi plus d'un million d'infections et plus de 24 000 décès. Dix pays, – l’Afrique du Sud, l’Égypte, le Nigeria, le Ghana, l’Algérie, le Kenya, l’Éthiopie, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, Madagascar et le Sénégal – comptabilisent 89% des cas du continent.

• La production minière sud-africaine en grande difficultés

En Afrique du Sud, la production minière a chuté de 28,2% en juin à la même période de l’an dernier, conséquence de la pandémie de nouveau coronavirus, a annoncé l'institut national des statistiques (StatsSA).

À écouter et lire aussi : Les mines sud-africaines réfléchissent à l'avenir

En mai, la production a enregistré un recul de 29,8% par rapport à mai 2019. La chute avait atteint le chiffre record de 47% en avril, au moment où toutes les mines du pays, à l'exception de celles de charbon alimentant le géant sud-africain de l'électricité Eskom, étaient fermées.

« La pandémie de Covid-19 et le confinement mis en place à partir du 27 mars ont eu un impact considérable sur l'activité économique », a souligné l'institut des statistiques. Le gouvernement du pays le plus industrialisé du continent africain a ordonné fin mars un confinement très strict qui a mis à l'arrêt la quasi-totalité de son économie. Cette mesure n'a été progressivement levée que neuf semaines plus tard.

Même s'il est en déclin, le secteur minier contribue encore à 8% de la richesse nationale et 45% des recettes en devises, tout en employant 450 000 personnes. L'Afrique du Sud est le pays d'Afrique le plus touché par le Covid-19, avec plus de 570 000 infections, dont plus de 11 000 décès recensés à ce jour.

Avant la crise sanitaire, le pays était déjà englué dans une crise caractérisée par une croissance molle, la détérioration des finances publiques et le chômage de masse. Son économie est retombée dans la récession au dernier trimestre de l'année dernière. Sur l'ensemble de 2019, son PIB n'a augmenté que de 0,2%.

• Un officiel kényan décède du Covid-19

Un membre haut-placé du ministère de la Santé kényan est décédé de la Covid-19, alors que le pays enregistre une augmentation inquiétante du nombre de contaminations depuis début Juillet.

Kamau Mugenda était le numéro 2 du Kenya Medical Research Institute, qui dirige les campagnes de tests et les programmes de vaccins dans le pays. Seuls trois travailleurs médicaux étaient décédés du coronavirus dans le pays auparavant.

Le Kenya a connu une hausse significative du nombre de cas confirmés dans les dernières semaines, malgré la mise en place de mesures strictes. Les cas ont doublés depuis le 21 juillet. Plus de 28 000 personnes ont désormais contracté le virus, plaçant le Kenya en 7e position des pays les plus contaminés du continent. 450 personnes sont également décédés de la Covid-19 dans le pays.

Les professionnels du domaine de la Santé ont menacés de faire gréve pour dénoncer le manque d’équipements de protections disponibles, comme les masques, les combinaisons et les gants.

• La Namibie suspend ses vols intérieurs

La Namibie a suspendu tous ses vols domestiques pour une durée de 18 jours en raison d’une hausse des cas de coronavirus dans le pays. La compagnie aérienne Air Namibia a également annoncé que la suspension des vols régionaux serait prolongée jusqu’au 20 septembre, et que les vols en direction de l’Allemagne reprendraient le 30 septembre avec la réouverture des frontières.

À ce jour, 3 406 cas confirmés de coronavirus et 22 décès ont été enregistrés dans le pays.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.