Tanzanie: le gouvernement veut réguler la diffusion de médias internationaux

Depuis l'élection du président Magufuli en 2015, RSF affirme «qu’aucun des 180 pays classés par l’organisation n'a connu une telle dégradation de sa situation en matière de liberté de la presse». (image d'illustration)
Depuis l'élection du président Magufuli en 2015, RSF affirme «qu’aucun des 180 pays classés par l’organisation n'a connu une telle dégradation de sa situation en matière de liberté de la presse». (image d'illustration) Daniel Hayduk / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Une nouvelle loi interdit désormais aux radios et chaînes de télévisions locales de diffuser le contenu de médias internationaux sans une autorisation préalable du gouvernement. Une mesure qui fait craindre une censure et inquiète dans la presse tanzanienne.

Publicité

C’est un communiqué qui fait grincer des dents chez les journalistes tanzaniens. Désormais l’accord d’un fonctionnaire du gouvernement sera nécessaire pour négocier les partenariats entre médias locaux et internationaux.

Certains médias tanzaniens affirment également que ces nouvelles régulations demanderaient la présence d’un agent du gouvernement lorsqu’un étranger couvrirait des sujets locaux.

Le gouvernement a immédiatement affirmé que cette nouvelle régulation n’était en rien une interdiction des médias internationaux.

Mais du côté des organisations de défense de droits de l’homme, difficile de ne pas voir cette mesure comme une nouvelle pression du gouvernement tanzanien sur la presse, alors que l’amendement arrive après la diffusion sur une radio locale d’une interview de l’opposant politique Tundu Lissu.

Depuis l'élection du président Magufuli en 2015, Reporter Sans Frontières affirme « qu’aucun des 180 pays classés par l’organisation n'a connu une telle dégradation de sa situation en matière de liberté de la presse ».

Alors que l’élection présidentielle doit se tenir en octobre, beaucoup craignent une nouvelle absence de libertés dans la couverture médiatique du pays.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail