Accéder au contenu principal

Sénégal: reprise des discussions sur le dialogue national

Le président Macky Sall à l'ouverture du dialogue national à la salle des banquets de la présidence, à Dakar, le 28 mai 2019. (image d'illustration)
Le président Macky Sall à l'ouverture du dialogue national à la salle des banquets de la présidence, à Dakar, le 28 mai 2019. (image d'illustration) © RFI/Guillaume Thibault
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Au Sénégal, les discussions de la commission politique du dialogue national ont repris, après avoir suspendu ses travaux pendant cinq mois en raison de la pandémie de Covid-19. Un rapport de bilan d’étape a été adressé à Macky Sall. Le président sénégalais avait mis en place ce dialogue national, qui réunit plus d’une centaine de participants, politiques et issus de la société civile, après sa réélection en 2019. Plusieurs questions doivent être réglées avant la tenue des élections locales à venir.

Publicité

Avec notre correspondante à Dakar, Théa Ollivier

Au Sénégal, les membres de la commission politique du dialogue national sont soulagés. Les discussions ont enfin repris et le rapport qui fait un bilan d’étape a pu être déposé sur le bureau du président de la République, Macky Sall.

Depuis mi-mars, leurs travaux étaient à l’arrêt alors qu’approche l’échéance des élections locales, déjà retardées à mars 2021. Dans ce rapport sont recensées les questions qui ont fait l’objet de consensus, ainsi que celles qui doivent être rediscutées ou qui n’ont pas encore été abordées.

Election des maires au suffrage universel direct

Parmi les consensus trouvés, l’opposition se réjouit de l’audit du fichier électoral par des experts indépendants, de l’évaluation du processus électoral ainsi que de l’élection des maires au suffrage universel direct. Récemment, les membres se sont aussi mis d’accord sur la suppression du parrainage pour les élections locales.

En revanche, aucun compromis n’a été trouvé sur la question du cumul de statut de chef de l’État et de chef de parti. Il leur reste encore à discuter plusieurs points, dont la question de l’organisme qui sera en charge d’organiser les élections. Le président Macky Sall s’est engagé à ce que tous les points de consensus soient appliqués.

► À lire aussi : Sénégal: lancement du Dialogue national réunissant politiques et société civile

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.