Accéder au contenu principal

Transition au Mali: le comité d’experts a remis ses travaux à la junte

Vue du palais présidentiel à Bamako (illustration).
Vue du palais présidentiel à Bamako (illustration). SEBASTIEN RIEUSSEC / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Au Mali, le comité des experts a rendu ses travaux ce mardi 8 septembre à la junte. Ces experts ont été nommés pour faire la synthèse des propositions et dégager une ligne directrice après les premières concertations du week-end dernier à Bamako et dans les régions du Mali.

Publicité

Deux documents ont été remis au conseiller juridique de la junte, Youssouf Z Coulibaly. Ce sont deux projets : une feuille de route et une charte qui ont été élaborés par la vingtaine d’experts qui compose le comité.

Dans ces documents, qui n’ont pas été rendus publics, on retrouve des propositions pour dessiner les contours de la transition. Des propositions sur « les organes, les relations entre ces futures institutions, les principes et les qualités de ceux qui les régissent », glisse un membre du comité des experts. « Ce sont avant tout des pistes de réflexions. Ces textes seront discutés et retravaillés », poursuit-il.

Car ce jeudi, commencent de nouvelles concertations prévues jusqu’au 12 septembre. Et c’est bien les questions cruciales du moment qui seront débattues, à savoir la durée de la transition ou encore la répartition des postes entre civils et militaires. La liste des participants est large et encore ouverte.

Les partis politiques, la presse, les syndicats, les organisations de la société civile sont convoqués,  mais aussi « des délégués régionaux et de la diaspora », précise le CNSP. Cette réunion devrait se faire en présence de son président, le colonel Assimi Goïta, qui était absent lors des premières concertations samedi dernier.

Des réunions ont eu lieu la semaine dernière dans plusieurs régions du pays excepté à Kidal, fief du groupe armé, la Coalition des mouvements de l’Azawad, qui a refusé de participer aux premières concertations samedi. 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.