Accéder au contenu principal

Côte d’Ivoire: le parti de Ouattara réagit à l’appel à la désobéissance civile de l’opposition

Le président ivoirien Alassane Ouattara, à Abidjan, le 21 décembre 2019.
Le président ivoirien Alassane Ouattara, à Abidjan, le 21 décembre 2019. LUDOVIC MARIN / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Au lendemain de la réunion des principales plateformes de l'opposition qui signe un texte commun pour appeler à la désobéissance civile contre la candidature du chef de l'État à un troisième mandat, le parti d'Alassane Ouattara dénonce un acte irresponsable de l'opposition.

Publicité

« Face à la forfaiture, un seul mot d'ordre, irréversible : la désobéissance civile », clamait dimanche le doyen de l’opposition ivoirienne Henri Konan Bédié face à une salle survoltée. Ce lundi, au lendemain de la réunion des principales plateformes de l'opposition, Kobenan Kouassi Adjoumani, le porte-parole du RHDP, le parti d'Alassane Ouattara, estime qu’« on ne peut pas lancer des appels à l’insurrection, demander qu’on aille à la désobéissance civile ».

Alors que les manifestations sont interdites par décret en Côte d'Ivoire, le camp Ouattara critique un acte irresponsable de l'opposition. « Les Ivoiriens ont besoin de paix et donc maintenant je vais réaffirmer ici même que les élections auront bel et bien lieu le 31 octobre. Toutes les dispositions sont prises à cet effet par le gouvernement pour assurer la sécurité des Ivoiriens et garantir la sérénité du scrutin », déclare à RFI le porte-parole.

Les partis, plateformes et organisations de la société civile, regroupés au sein de cette coalition de l'opposition, appellent à la mobilisation dans la rue contre la candidature du chef de l'État à un troisième mandat. Mais pour Kobenan Kouassi Adjoumani, ils ne peuvent pas remettre en cause la candidature du président. « On ne peut pas décider à la place du Conseil constitutionnel. Ils ont assisté à tout le processus qui doit conduire à ces élections. Qu’ils viennent et qu’ils affrontent le président Alassane Ouattara sur ce terrain », clame-t-il.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.