Accéder au contenu principal

L'engagement américain au Sahel reste intact, assure Washington

Exercices de l'armée américaine dans le Sahel avec des soldats africains en 2018 (image d'illustration).
Exercices de l'armée américaine dans le Sahel avec des soldats africains en 2018 (image d'illustration). ISSOUF SANOGO / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

L'envoyé spécial des États-Unis pour le Sahel a annoncé jeudi 24 septembre une rallonge de l'aide humanitaire. Sur le plan militaire, il y a quelques mois, le chef d'état-major américain du Commandement des États-Unis pour l'Afrique (Africom) avait annoncé une réduction des effectifs sur le terrain. Mais l'engagement américain reste intact assure le département d'État. 

Publicité

Washington va verser 150 millions de dollars au Niger, au Mali, à la Mauritanie et au Burkina Faso. Objectif : venir en aide aux quelque 2,5 millions de personnes déplacées à cause de l'insécurité dans ces zones troublées par des groupes terroristes.

Sur le plan militaire, il y a quelques mois, le chef d'état-major américain du Commandement des États-Unis pour l'Afrique (Africom) avait annoncé que les États-Unis comptaient réduire sensiblement leurs effectifs sur le terrain. Malgré ces annonces, l'engagement américain reste intact, assure Marissa Scott-Torres, la porte-parole Afrique du département d'État américain. 

« Nous avons adopté une approche différente et nous avons obtenu des résultats différents, affirme-t-elle. Par exemple, les responsables africains ont loué la réussite des raids menés par la France en juin qui a tué un des principaux commandants d’al-Qaïda, Abdelmalek Droukdel. Les renseignements collectés par les États-Unis avaient contribué à faciliter la mission qui ciblait le chef d’al-Qaïda au Maghreb. Les États-Unis fournissent actuellement des renseignements, des éléments logistiques, des formations, etc. en Afrique de l’Ouest. Donc, même s’il y a une réduction de personnes, de militaires, il n’y a pas de réduction de notre engagement au Sahel. »

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.