Accéder au contenu principal

Lutte contre le terrorisme au Sahel: le G5, la Minusma et l'UE s'engage à plus de coordination

Des casques bleus de la Minusma sur la route entre Mopti et Djenné, dans le centre du Mali, le 28 avril 2019. (Photo d'illustration)
Des casques bleus de la Minusma sur la route entre Mopti et Djenné, dans le centre du Mali, le 28 avril 2019. (Photo d'illustration) MICHELE CATTANI / AFP
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Les membres du G5 Sahel et de la Minusma, la mission des Nations unies pour la stabilisation au Mali, vont accentuer leur coordination en matière de lutte contre le terrorisme au Sahel avec l’aide de l’Union européenne. L’engagement a été pris mardi 29 septembre lors d’une réunion tripartite à Nouakchott, en Mauritanie.

Publicité

Avec notre correspondant à Nouakchott, Salem Mejbour Salem

Lors de cette réunion dans la capitale de la Mauritanie, les échanges ont notamment concerné l’équipement militaire de la force conjointe du G5 Sahel qui attend toujours l’arrivée de 24 véhicules de transports de troupes promis l’année dernière par l’Union européenne.

En attendant, la force bénéficie d’un appui conséquent de la Minusma, notamment en terme d’aides alimentaires, logistiques et médicales.

Cette rencontre a également été l’occasion d’aborder la situation actuelle au Mali, où un nouveau président de la transition et un Premier ministre ont été nommés, mais pas encore de gouvernement.

Nous attendons le reste de l’évolution, notamment la formation d’un gouvernement et on espère que ça ne va pas retarder la lutte contre le terrorisme.

Mahamat Saleh Annadif, représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU pour le Mali

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.