Accéder au contenu principal

Le chef du Pentagone, Mark Esper, en visite officielle en Algérie

Le secrétaire d'Etat américain à la Défense, Mark Espert, au Mémorial des martyrs de l'indépendance algérienne, le 1er octobre 2020.
Le secrétaire d'Etat américain à la Défense, Mark Espert, au Mémorial des martyrs de l'indépendance algérienne, le 1er octobre 2020. AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le secrétaire d’Etat américain à la Défense poursuit sa visite de trois jours en Afrique du Nord, qui est aussi son premier déplacement sur le continent africain. Après la Tunisie hier, Mark Esper a fait étape à Alger ce 1er octobre, avant de se diriger demain vers le Maroc. Aucun chef du Pentagone ne s’était rendu en Algérie depuis Donald Rumsfeld en 2006. L'objectif est de renforcer la coopération entre les deux pays en matière de sécurité.

Publicité

À son arrivée à Alger, Mark Esper s'est rendu au Mémorial des martyrs morts pour l’indépendance de l’Algérie, où il a déposé une gerbe. Il a été reçu par le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, qui occupe aussi les fonctions de ministre de la Défense et de chef des armées. Discussions et déjeuner étaient au programme, en présence également d’autres officiels, dont le chef d’état-major, le général Saïd Chanegriha.

Mark Esper a souligné l’amitié qui lie les États-Unis et l’Algérie depuis des années et a dit espérer que cette visite « contribuera à renforcer cette coopération ». Pour Washington, Alger est un partenaire important en matière de sécurité et de lutte contre les groupes jihadistes dans la région. De son côté, l’Algérie veut retrouver son rôle sur la scène diplomatique et suit de près la situation dans des pays frontaliers comme la Libye et le Mali.

Selon un responsable américain de défense, cité par l’Agence France-Presse, les États-Unis seraient aussi intéressés par une nouvelle disposition du projet de révision de la Constitution algérienne. Elle prévoit la possibilité d’un déploiement de troupes armées à l’étranger, dans le cadre de l’ONU, de l’Union africaine et de la Ligue arabe.

► À lire aussi : Le chef du Pentagone Mark Esper en tournée au Maghreb

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.