Accéder au contenu principal

Guinée: polémique suite au saccage du siège de l'UFDG à Kankan

Centre-ville de Kankan en Guinée (Image d'illustration).
Centre-ville de Kankan en Guinée (Image d'illustration). Wikimedia Commons/Maarten van der Bent
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Des affrontements se sont produits autour du siège du parti de l’Union des Forces démocratique de Guinée, l’UFDG dimanche à Kankan en Haute-Guinée. Ces heurts ont eu lieu entre militants d’opposition et sympathisants du parti au pouvoir, ces accrochages témoignent d’un climat délétère dans la région.

Publicité

Les faits se sont produits dimanche, en fin de matinée. Une centaine de sympathisants de l’UFDG sont rassemblés dans le quartier Heremakono pour nettoyer une concession, destinée à abriter le siège du parti.

Mais très vite, des personnes encerclent le terrain. Des jets de pierre fusent de toutes parts. Une trentaine de motos du parti sont saccagées. Des maisons avoisinantes pillées, selon un cadre de l’UFDG, qui déplore au moins 11 militants blessés. Le tout, dans une campagne « monotone », explique un autre militant.

« Un climat de peur »

« Nous n’avons pas pu faire un seul meeting depuis le début de la campagne à cause des actes d’intimidation dont nous sommes victimes », déplore Abdourahmane Diallo, le secrétaire permanent de l’UFDG à Kankan.

Des faits que conteste le RPG. Les responsables du parti du président Condé affirment ne pas « être au courant » des affrontements de ce dimanche. « Notre consigne à nos militants est d’observer le calme », assure Mamby Camara, le coordonnateur du RPG à Kankan.

« Rien de rassurant pour autant, commente un responsable politique, membre du FNDC local. Ces heurts témoignent d’une campagne tendue, marquée par des discours haineux et qui alimentent un climat de peur ».

►À lire aussi : Présidentielle en Guinée: inquiétude de la mission internationale au départ de Conakry

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.