Accéder au contenu principal
Reportage

Alpha Condé mobilise dans son fief de Haute Guinée

Alpha Condé en meeting à Kankan lors de sa campagne pour l'élection présidentielle, le 13 octobre 2020.
Alpha Condé en meeting à Kankan lors de sa campagne pour l'élection présidentielle, le 13 octobre 2020. C. Valade/RFI
Texte par : RFI Suivre
5 mn

Le président de la République, candidat pour un troisième mandat à la présidentielle de ce dimanche poursuit sa tournée dans l’intérieur du pays. Après la Guinée forestière Alpha Condé a gagné mardi 13 octobre la région de la Haute Guinée considérée comme le bastion de son parti le RPG.

Publicité

Avec notre envoyé spécial à Kankan, Carol Valade

C’est une nuée jaune de motards surexcités qui précède le chef de l’Etat, chauffés à blanc par le soleil de Kankan. S’ensuit une dangereuse course poursuite avec le cortège présidentiel. Véhicules militaires, minibus surchargés et scooters s’entrechoquent pour être les premiers à entrer dans le stade.

Alpha Condé tout de blanc vêtu reçoit les clefs de la ville. « Des jeunes ont été manipulés pour des intérêts personnels », déclare-t-il, sans doute en référence aux récentes manifestations contre les pénuries d’électricité. Avant de réitérer : « il n’y a que deux candidats à cette élection », selon lui.

La plupart des commerces sont fermés, la ville a connu de violents affrontements ces derniers jours entre partisans du pouvoir et de l’opposition. Alpha Condé appelle à l’union.

L’accueil est hystérique à son arrivée dans la ville de Siguiri la cité aurifère proche de la frontière malienne, que ses militants désignent comme la « capitale du RPG ». Le chef de l’Etat submergé par la foule aura de la peine à sortir de son véhicule pour gagner l’estrade.

Ousmane Kaba dénonce des problèmes dans la campagne

Alpha Condé était donc mardi à Kankan. Une ville dont est originaire un autre candidat, Ousmane Kaba. Un ancien cadre du RPG, passé à l’opposition. Cet économiste, plusieurs fois ministre, préside le Pades, le Parti des démocrates pour l’espoir. Il a axé sa campagne sur plusieurs thématiques : l’unité nationale, les infrastructures, l’électrification ou encore le problème de l’accès à l’eau.

Si Ousmane Kaba assure que sa candidature suscite l’enthousiasme, il regrette néanmoins des problèmes et déplore que Cellou Dallein Diallo n’ait pu se rendre à Kankan dimanche, son cortège ayant été bloqué par des supporters d’Alpha Condé.

Le fait qu’un des candidats ait été interdit de se rendre à Kankan est une très mauvaise chose, que nous condamnons. Tous les candidats doivent être libres de traverser l’ensemble du territoire guinéen, c’est ça la démocratie.

Ousmane Kaba

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.