Accéder au contenu principal

RDC: l’ex-chef de guerre Gédéon Kyungu Mutanga réapparaît dans une vidéo

Une rue de Lubumbashi, dans la province du Haut-Katanga. (Illustration).
Une rue de Lubumbashi, dans la province du Haut-Katanga. (Illustration). JUNIOR KANNAH / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

En RDC, une vidéo présentant Gédéon Kyungu Mutanga postée dans la nuit de samedi à dimanche 18 octobre, fait sensation. Six mois après qu'il a disparu de la circulation, Gédéon appelle à la réunification des quatre provinces issues de l'ex-Katanga. Son entourage ainsi que des sources sécuritaires assurent que la vidéo est authentique.

Publicité

Avec notre correspondant à Kinshasa, Kamanda wa Kamanda Muzembe

La vidéo montre Gédéon Kyungu Mutanga assis à ses côtés, le drapeau tricolore rouge-vert-blanc frappé de trois croix, l'emblème adopté par l'État sécessionniste du Katanga en juillet 1960. « Nkambo », comme il se surnomme, ou l'ancêtre (en kiluba du Katanga) affirme « être officiellement à Lubumbashi » car, dit-il, « les gens me cherchent ailleurs et m'accusent de n'importe quoi pendant que je cherche quelque chose de très important : c'est l'indépendance du Katanga », ajoute le leader des Bakata Katanga.

Ce message vidéo intervient au moment où circulent à Lubumbashi des rumeurs persistantes sur l'imminence de nouvelles incursions de miliciens dans la capitale cuprifère. Cette année, deux incursions ont déjà eu lieu dans le Grand Katanga au mois de mars et de septembre. À chaque fois, la répression a été sanglante.

Les autorités du Haut-Katanga assurent avoir relancé les poursuites contre Gédéon Kyungu Mutanga, disparu de la circulation depuis six mois, après des années passées en liberté à Lubumbashi. Une source sécuritaire interrogée à Kinshasa doute fortement, de son côté, que le leader des Bakata Katanga se trouve effectivement dans la capitale cuprifère.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.