Accéder au contenu principal

Pour Le Drian, les prochaines élections au Niger seront «une référence pour l'Afrique»

Pour le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, «la qualité» de prochaine élection présidentielle au Niger «sera une référence pour toute l'Afrique».
Pour le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, «la qualité» de prochaine élection présidentielle au Niger «sera une référence pour toute l'Afrique». REUTERS/Paul Lorgerie
Texte par : RFI Suivre
2 mn

La coopération bilatérale, la sécurité et la future élection présidentielle au Niger ont constitué l’essentiel des entretiens entre le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, et les autorités nigériennes.

Publicité

Avec notre correspondant à Niamey,  Moussa Kaka

Au terme de son séjour de vingt-quatre heures au Niger, Jean-Yves Le Drian a rendu un vibrant hommage à Mahamadou Issoufou qui, arrivant en fin mandat, a respecté son engagement de ne pas se représenter pour un troisième mandat. La future élection présidentielle sera une référence pour l’Afrique, a déclaré le ministre des Affaires étrangère français dans un point de presse avec son homologue Kalla Hankouraou. « Je suis venu pour rencontrer le président Issoufou avant la fin de son mandat, ici, parce que nous avons, depuis 2012, de nombreux échanges de qualité et je tenais à lui rendre hommage. »

Jean-Yves Le Drian, qui s'est longuement entretenu avec le président Issoufou, donne son appréciation sur les futures élections de 2020 : « Elles vont avoir lieu au moment où elles doivent avoir lieu, dans le respect de la Constitution. La qualité de l'élection au Niger sera une référence pour toute l'Afrique. »

Le chef de la diplomatie française a également rencontré les acteurs humanitaires après le drame de Kouré et les éléments de la force Barkhane à Niamey.

À lire aussi : Niger: six Français et deux Nigériens tués par des hommes armés dans la zone de Kouré

La coopération militaire entre les forces nigériennes et Barkhane a atteint un niveau sans précédent, a pour sa part dit le ministre Kalla Hankouraou, avec une mention spéciale pour l'opération « Bourrasque » : « Les troupes de Barkhane, les forces armées nationales, les forces Tacouba, ont mené un combat case par case, buisson par buisson, pour débusquer [les terroristes, NDLR] partout. »

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.