Accéder au contenu principal

Guinée: la Cour constitutionnelle confirme la réélection d'Alpha Condé pour un troisième mandat

Après la confirmation du résultat de l'élection présidentielle, Alpha Condé, réélu pour un troisième mandat, est sorti saluer ses militants dans les rues de Kaloum, le centre ville de Conakry, le 7 novembre 2020.
Après la confirmation du résultat de l'élection présidentielle, Alpha Condé, réélu pour un troisième mandat, est sorti saluer ses militants dans les rues de Kaloum, le centre ville de Conakry, le 7 novembre 2020. RFI/Carol Valade
Texte par : RFI Suivre
5 mn

Alpha Condé a été définitivement proclamé, ce samedi 7 novembre, président de la Guinée pour un troisième mandat consécutif, à l'âge de 82 ans, après des mois d'une contestation qui aura coûté la vie à des dizaines de civils. 

Publicité

(articlé réactualisé)

avec notre correspondant à Conakry, Carol Valade

Ce sont donc les résultats définitifs, cette fois, qui ont été proclamés par la Cour constitutionelle.

Des résultats qui confirment, en les corrigeant très légèrement, les résultats provisoires : 59,50% des voix, c’est le score final du président sortant Alpha Condé, qui est donc réélu dès le premier tour.

La Cour a étudié, puis rejeté les recours déposés par les quatre candidats - dont celui du principal challenger Cellou Dalein Diallo - invoquant le plus souvent le manque de preuves pour appuyer leurs griefs, et reconnaissant une seule erreur bénigne dans la ville de Fria, mais qui ne remet pas en cause les résultats finaux.

Les juges de la Cour constitutionnelle ont statué sur les résultats de la dernière présidentielle guinéenne, ce samedi 7 novembre 2020.
Les juges de la Cour constitutionnelle ont statué sur les résultats de la dernière présidentielle guinéenne, ce samedi 7 novembre 2020. RFI / Carol Valade

Cet arrêt n'étant susceptible d’aucun recours, le président Alpha Condé est élu pour un troisième mandat à la tête du pays, un mandat de six ans. Un mandat obtenu au terme d’un processus particulièrement contesté d’adoption d’une nouvelle Constitution et d’une violente crise post-électorale qui a fait 21 morts, dont plusieurs membres des forces de défense et de sécurité selon le dernier bilan officiel, 46 morts civils selon l’opposition.

Alpha Condé : « il s’agit maintenant de travailler »

Pour célébrer sa victoire, le chef de l’Etat s’est offert un bain de foule. Des dizaines de militants sont sortis l’acclamer sur son passage dans les rues du centre ville. Alpha Condé fait un signe de victoire et esquisse un pas de danse. Il faut développer les richesses du pays et remplir le panier de la ménagère, déclare le président élu.

Au même moment son principal adversaire, Cellou Dalein Diallo, qui estime avoir remporté l’élection, a de nouveau rejeté les résultats proclamés par la Cour consitutionnelle. « Les membres de cette haute juridiction de notre pays ont préféré se mettre au service d'un homme et de ses ambitions, plutôt que de respecter le serment et de défendre le droit et la vérité des urnes... »

De son côté le Front national de défense de la Constitution a dénoncé « un coup d’Etat constitutionnel ».

La Cour constitutionnelle a annoncé samedi 7 novembre les résultats définitifs de l'élection présidentielle en Guinée: Cellou Dalein Diallo, chef de file de l'opposition, a contesté ces résultats lors d'une conférence de presse à son domicile.
La Cour constitutionnelle a annoncé samedi 7 novembre les résultats définitifs de l'élection présidentielle en Guinée: Cellou Dalein Diallo, chef de file de l'opposition, a contesté ces résultats lors d'une conférence de presse à son domicile. RFI/Carol Valade

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.