Accéder au contenu principal

Sénégal: le musée des civilisations noires rouvre avec une exposition du graffeur JonOne

Le graffeur JonOne au Musée des civilisations noires de Dakar, au Sénégal.
Le graffeur JonOne au Musée des civilisations noires de Dakar, au Sénégal. RFI/Charlotte Idrac
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Au Sénégal, le musée des Civilisations noires de Dakar (MCN), fermé depuis le mois de mars à cause de la pandémie de coronavirus, a rouvert partiellement ce vendredi 13 novembre avec une nouvelle exposition temporaire du graffeur américain JonOne, une pointure du street art, intitulée « Héritage ».

Publicité

Avec notre correspondante à Dakar, Charlotte Idrac

JonOne est emballé par sa première exposition au Sénégal. « Quand j’ai su que j’allais exposer ici, waouh ! s'exclame-t-il. Au Musée des civilisations noires au Sénégal, cela va rendre tous mes amis jaloux aux États-Unis ! »

De son vrai nom John Andrew Perello, l’artiste d’origine dominicaine né à Harlem aux États-Unis, vit aujourd’hui en France. Cette exposition, pour lui, est un hommage à l’Afrique. « Le titre "Héritage" est tellement naturel pour moi, explique-t-il. C’est ma connexion avec l’Afrique et mes racines caribéennes aussi. Il y a une grande histoire d’esclavage là-bas. Je suis ici au Sénégal, pas loin de l’île de Gorée. Cela a un sens pour moi. Nous sommes tous des Africains ».

Réouverture officielle pour le second anniversaire

Après une exposition à Abidjan en février, JonOne a créé à Dakar des œuvres inédites, des toiles colorées, dix planches de surf revisitées. « Le monde de la glisse. Je pense qu’aujourd’hui, il faut glisser plus », dit-il. Au centre de la salle se trouve une pirogue traditionnelle taguée par l’artiste. « Je viens d’acheter un bateau, raconte-t-il. Avant, je peignais des métros à New York. Quand j’ai vu qu’ils peignaient des bateaux comme ça, je rêvais de faire un bateau ».

L’exposition est à découvrir gratuitement jusqu’au 22 novembre, avant la réouverture officielle du Musée des civilisations noires, pour son deuxième anniversaire, le 6 décembre. 

► (Ré)écouter : À Dakar, le musée des civilisations noires fête son premier anniversaire

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.