Accéder au contenu principal

Côte d'Ivoire: E. Macron félicite A. Ouattara pour sa réélection et le dialogue initié

Alassane Ouattara et Emmanuel Macron au palais de l'Elysée le 11 juin 2017.
Alassane Ouattara et Emmanuel Macron au palais de l'Elysée le 11 juin 2017. REUTERS/Mal Langsdon
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Emmanuel Macron a félicité Alassane Ouattara pour sa réelection à la tête de la Côte d'Ivoire le 31 octobre dernier, à l'issue d'un scrutin fortement contesté et qui a entrainé des violences à travers le pays. Le chef de l'État français a envoyé cette semaine un courrier officiel à son homologue, dans lequel il appelle au dialogue dans le pays.

Publicité

Dans cette lettre datée du 11 novembre, dont l'authenticité nous a été confirmée par l'Élysée, on lit tout d'abord une traditionnelle formule de félicitations, et les « voeux de succès » transmis à Alassane Ouattara et « au peuple ivoirien ».

Le président français aborde ensuite la situation très tendue dans le pays, et encourage les discussions lancées cette semaine : « le dialogue que vous avez initié avec le président Bédié est porteur d'espoir », écrit-il, « je souhaite que ce premier pas vers le rassemblement et l’ouverture puisse jeter les bases concrètes d’une réconciliation plus large et plus durable ».

► Lire aussi : Côte d’Ivoire: la France salue la main tendue par le président Ouattara à Henri Konan Bédié

Cette semaine déjà, l'Élysée avait qualifié l'appel au dialogue lancé par le président réélu de « geste essentiel », le souhaitant ouvert à toutes les forces politiques, et regrettant les arrestations d'opposants à la suite du scrutin.

Dernier point de ce courrier, avant de conclure sur le soutien de la France au « partenariat étroit » et à « l'amitié ancienne » entre les deux pays, Emmanuel Macron redit à son homologue sa « confiance » pour « accorder aux nouvelles générations la place qui leur revient » en Côte d'Ivoire.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.