Accéder au contenu principal

Gabon: Nicole Mbou devient la nouvelle ministre de l'Économie

Raffinerie Sogara de Port-Gentil. Le pétrole est coeur de l'économie gabonaise et un des enjeux de la nouvelle ministre Nicole Mbou.
Raffinerie Sogara de Port-Gentil. Le pétrole est coeur de l'économie gabonaise et un des enjeux de la nouvelle ministre Nicole Mbou. Creative Commons/AchilleT
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Après la démission mardi du ministre de l’Économie gabonais, Jean-Marie Ogandaga, suite à plusieurs scandales financiers, les choses se sont accélérées. Le gouvernement a été légèrement remanié dès mercredi. Nicole Mbou a été nommée au poste du démissionnaire.

Publicité

Avec notre correspondant au Gabon, Yves-Laurent Goma

À 54 ans, Nicole Mbou devient la 2e femme à occuper les fonctions de ministre de l’Économie et des Finances sous Ali Bongo. Rose Christiane Ossouka Raponda, actuellement Premier ministre, était la première femme à occuper ces fonctions. Le Gabon affirme un peu plus sa politique de promotion de la femme.

Ancienne ministre délégué

La nouvelle ministre de l’Économie a un CV bien rempli. Formée au Gabon, où elle a obtenu un master option Finances, Nicole Mbou a poursuivi ses études supérieures en France où elle a décroché un Diplôme d’Études supérieures de l’Université de Paris 1 – Panthéon Sorbonne et un diplôme du Centre d’Études Financières, Économiques et Bancaires.

De retour au Gabon, elle a démarré sa carrière à la Banque Gabonaise de Développement avant d’intégrer le ministère de l’Économie. Elle a travaillé au service de la dette avant d’être promue ministre délégué il y a 5 mois. Nicole Mbou connait parfaitement les dossiers qui ont fait chuter son prédécesseur, Jean-Marie Ogandaga. Il s’agit, entre autres, de la longue grève des collecteurs d’impôts et des abattements fiscaux exagérés accordés aux entreprises pétrolières.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.