Accéder au contenu principal

RDC: les pro-Kabila précisent leurs griefs contre le nouveau bureau de l’Assemblée nationale

Le palais du peuple, le Parlement congolais.
Le palais du peuple, le Parlement congolais. RFI/Habibou Bangré
Texte par : RFI Suivre
2 mn

En RDC, le FCC, la plateforme de l'ex-président Kabila, précise ce qu'elle reproche au bureau d’âge, le bureau provisoire de l'Assemblée nationale mis en place après la destitution de sa présidente Jeanine Mabunda. Mardi, les députés ont déposé des pétitions contre les membres de ce bureau, pétitions qui doivent être examinées dans les prochains jours.

Publicité

Avec notre correspondant à Kinshasa, Kamanda Wa Kamanda

Violation de la Constitution et du règlement d'ordre intérieur de l'Assemblée nationale et mauvaise gestion des fonds publics : ces griefs sont, selon le député FCC Joseph Kokonyangi, ceux retenus contre les trois membres du bureau provisoire, appelé bureau d'âge. Pour l'élu du Maniema resté fidèle à Joseph Kabila, les trois membres du bureau, dont le doyen Mboso Nkodia, ont marché sur les arrêts de la Cour constitutionnelle en modifiant les tâches accordées par la Haute Cour.

Il les accuse également d'avoir mal géré les fonds destinés à l'Assemblée nationale : « Mboso Nkodia a reçu plus de 32 milliards de francs congolais. Ça fait 18 millions de dollars, il y a quelques semaines. À part ça, Mboso Nkodia a trouvé dans les caisses 3 millions de dollars… Destination inconnue ! Il doit venir nous expliquer où sont partis tous ces montants ! »

Les pétitionnaires veulent avoir également des éclaircissements sur le budget de 12 millions de dollars sollicité pour l'organisation de la présente session extraordinaire de l'Assemblée nationale. Ces éclaircissements feront tomber le bureau provisoire, a juré Kokonyangi.

Pour l'ancien juge à la Cour constitutionnelle Eugène Banyaku, cette démarche est destinée à jouer la montre en vue de gêner la constitution des groupes parlementaires et l'investiture du prochain bureau.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.