Gastronomie: le guide Michelin décerne des étoiles aux saveurs africaines

Le chef français d'origine malienne, Mory Sacko.
Le chef français d'origine malienne, Mory Sacko. © Quentin Tourbez
Texte par : RFI Suivre
5 mn

Malgré le Covid-19, le célèbre guide gastronomique a décerné ses étoiles : 57 au total, dont un seul restaurant sacré trois étoiles, celui du chef Alexandre Mazzia à Marseille. Un chef aux racines africaines, dans la ville peut-être la plus africaine de France.

Publicité

Pas de cérémonie ni de paillettes cette année pour le Guide Michelin mais un palmarès tout de même pour les nouvelles étoiles de de la gastronomie française. Malgré la pandémie et la fermeture des restaurants en France, le « guide rouge » tenait à récompenser les meilleurs restaurants de France en 2021. La cérémonie s'est tenue en visio-conférence, depuis la Tour Eiffel.

En tout, 57 tables ont été distinguées ce lundi 18 janvier, dont un seul restaurant trois étoiles. Le trentième que compte le « guide rouge » : AM, le restaurant d'Alexandre Mazzia à Marseille. Le jeune chef est né et a grandi à Pointe-Noire au Congo, des racines, et des saveurs fumées notamment très présente dans sa cuisine, tout comme les épices, le manioc, le piment. « Je suis très ému, et aujourd'hui, avec mon parcours atypique, mes contrées, mes voyages, je vais vous dire ce que je n'ai jamais pu dire....Je suis fier d'être un cuisinier ». 

Chez Mazzia, la fraise est mariée à la harissa, le poisson grillé au chocolat. Il est instinctif, sincère, épatant, à entendre le grand chef cuisinier Pierre Gagnaire. 

Alexandre Mazzia.
Alexandre Mazzia. AFP - CHRISTOPHE SIMON

Première étoile

Mory Sacko, le jeune chef français d'origine malienne du restaurant MoSuke à Paris a reçu le prix de jeune chef et sa première étoile. Il avait été l'invité de l'émission Le Goût du Monde sur RFI.

Mory Sacko.
Mory Sacko. © Quentin Tourbez

Il s'est réjoui de voir le Michelin distinguer pour la première fois un restaurant ayant l'Afrique au menu.

Une crise sans précédent

Aucune réouverture des restaurants n’est pour l’instant prévu en France.  Et dans cette crise liée à la pandémie de Covid-19, pas de favoritisme entre petites et grandes structures. De nombreux restaurants gastronomiques ont déjà mis la clé sous la porte. C'est déjà le cas du restaurant Antoine, étoilé Michelin dans le XVIe arrondissement de Paris. 

Les aides de l’Etat sont distribuées via le fond de solidarité. Les restaurateurs touchent jusqu’à 20% de leur chiffre d’affaire ou 10 000 euros. Une aide pour l’instant plafonnée à 200 000 euros par mois mais qui pourrait être relevée a indiqué le ministère de l’Économie. 

Mais les frais fixes comprenant loyers, et diverses factures de maintenance restent très élevés. Plusieurs milliers d’établissements sont donc sous la menace d’un dépôt de bilan : 15% au niveau national. Alors, plus que sur celles du Michelin, chaque restaurateur du pays compte sur sa bonne étoile pour tenir et rouvrir le plus rapidement possible. 


AM, le restaurant de Alexandre Mazzia est situé 9, rue François Rocca, 13008 Marseille.

Mosuke, le restaurant de Mory Sacko est situé 11, Rue Raymond Losserand, 75014 Paris.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail