Présidentielle au Bénin: Talon choisit la vice-présidente de l'Assemblée comme colistière

Le président béninois Patrice Talon a choisi la numéro deux du Parlement pour son ticket à l'élection du 11 avril prochain (image d'illustration)
Le président béninois Patrice Talon a choisi la numéro deux du Parlement pour son ticket à l'élection du 11 avril prochain (image d'illustration) PIUS UTOMI EKPEI / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Une femme sera la colistière de Patrice Talon dans la course à la présidentielle du 11 avril prochain. Le chef de l’Etat béninois, candidat à sa propre succession a choisi la numéro deux du Parlement béninois, Mariam Chabi Talata Zime.

Publicité

Avec notre correspondant à Cotonou, Jean-Luc Aplogan

Mariam Chabi Talata Zime ne figurait même pas sur la « short list » des deux partis chargés de proposer le nom du candidat de la majorité à la vice-présidence au président Talon. Ils avaient deux finalistes qu’ils n’ont pas réussi à départager. Et c’est là que Patrice Talon a sorti de son chapeau le nom de sa colistière. Un choix inattendu qui surprend encore.

Professeur de philosophie, députée, né le 7 juillet 1963, Mariam Chabi Talata Zime entre au Parlement en 2019 comme suppléante du ministre de l’Intérieur puis se fait élire vice-présidente de l’Assemblée nationale.

Elle est l’épouse d’un ingénieur agronome et mère de 4 enfants. Patrice Talon est originaire du sud et elle du nord, ceci répond bien au critère d’équilibre régional cher aux béninois.

Le choix d’une femme est aussi une réponse aux militants de la l’égalité homme-femme et de la promotion des femmes, un point sur lequel le président béninois a été souvent critiqué.

Cette femme discrète qui affectionne les boubous et les foulards est décrite par ses camarades de parti comme une militante dévouée, pragmatique, structurée et courageuse.

En cas de victoire dans les urnes en avril prochain, elle deviendra la première vice-présidente du Bénin dont l’une des fonctions est d’assurer la vacance de la présidence de la République.

Un ticket qui sera déposé auprès de la Commission électorale entre le 1er et le 4 février, période de dépôt des candidatures. La modification de la Constitution intervenue en novembre 2019 avec les réformes politiques de Talon, crée un poste de vice-président, élu en duo avec le président de la République.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail